Financer vos travaux

Mots-clés : Rénovation énergétiqueAutres travaux de rénovationLutte contre l'habitat indigneLoc'Avantages

Avec Loc’Avantages, en plus de la réduction fiscale, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour réaliser des travaux de rénovation de votre logement avant la mise en location. Vous préservez votre patrimoine tout en allégeant la facture des travaux. Vous pouvez percevoir jusqu’à 28 000 euros d’aides pour des travaux de réhabilitation et jusqu’à 15 000 euros d’aides pour des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Dans tous les cas, le logement devra atteindre au moins l’étiquette énergie D après travaux.

Les travaux de réhabilitation

Le projet de travaux nécessaires peut être l’installation ou la rénovation de réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz, ou l’installation d’une salle de bain et de toilettes. Il peut s'agir aussi de l’installation d’une douche de plain-pied ou d’une rampe d’accès. Le confortement des fondations ou le remplacement d’une toiture peuvent aussi être concernés.

Les travaux d’amélioration de la performance énergétique

Il s’agit de faire un ensemble de travaux comme par exemple l’isolation des murs, de combles et des fenêtres. Ou de changer le système de chauffage ou de production d’eau chaude.

Le montant des aides aux travaux

> Pour des travaux lourds de réhabilitation d'un logement indigne ou très dégradé

35 % du montant total des travaux HT. L’aide pour un logement qui sera mis en location est au maximum de 350 € par m² dans la limite de 28 000 € par logement.
 

> Pour des travaux de mise en sécurité et de salubrité

35 % du montant total des travaux HT. L’aide pour un logement qui sera mis en location est au maximum de 262,5 € par m² dans la limite de 21 000 € par logement.
 

> Pour des travaux d’adaptation pour l'autonomie de la personne (âge ou handicap)

35 % du montant total des travaux HT. L’aide pour un logement qui sera mis en location est au maximum de 262,5 € par m² dans la limite de 21 000 € par logement.

 

> Pour des travaux d’amélioration de la performance énergétique

25 % du montant total des travaux HT. L’aide pour un logement qui sera mis en location est au maximum  de 187,5 € par m² dans la limite de 15 000 € par logement.

Une aide pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage

Pour ne pas être seul face au montage de votre dossier de demande d’aides aux travaux, faites-vous accompagner par un opérateur conseil. Cette assistance à maîtrise d’ouvrage est parfois payante, l’Anah participe dans ce cas à son financement. Cette aide peut aller jusqu’à 875 € par logement.