Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité
ImprimerEnvoyer

Une réussite pour le premier Moment Pro de Nouvelle-Aquitaine

Photo DR

Un Moment Pro Habiter Mieux régional, organisé pour la première fois en Nouvelle-Aquitaine, a réuni plus de 130 personnes, le 6 novembre dernier. Retour sur cette première déclinaison régionale avec Elise Charpentier et Valérie Vogin, chargées de mission à la Dreal.

 

Une déclinaison locale du Moment Pro national

Comme à l’échelle nationale, cet événement rassemble la communauté d’acteurs du programme Habiter Mieux, pour consolider les partenariats existants et en susciter de nouveaux. C’est également pour mieux connaître les partenariats et initiatives régionales que la Dreal * a souhaité décliner localement ce Moment Pro. "La nouvelle région est issue du regroupement de trois anciennes régions aux fonctionnements très différents. Reconstituer un réseau de partenaires est donc nécessaire."

L’enjeu régional autour de la précarité énergétique

1 ménage sur 7 est en situation de vulnérabilité énergétique en Nouvelle Aquitaine, où 3 logements sur 4 sont énergivores. La région compte aussi 7 000 copropriétés potentiellement fragiles. L’enjeu de cette première édition : présenter des expériences à démultiplier, avec un accent mis sur les copropriétés. "Il y a une forte nécessité de monter en puissance sur l’action vers les copropriétés, qui aujourd’hui ne concernent que très peu de dossiers".

Un format propice aux échanges

19 mini conférences se sont succédées selon un format propice aux échanges : 10 minutes de présentation suivie d’un temps de questions avec la salle. L’occasion de mettre en valeur des opérations autour de 4 thématiques :

  • Identification et information des ménages.
  • Prescription des travaux et des aides disponibles.
  • Conception et proposition d’outils de financement.
  • Rénovation énergétique des copropriétés.

L’évènement a attiré un large panel d’acteurs : collectivités, associations, Conseil Régional, Conseils départementaux, opérateurs, syndics, artisans, organismes financiers, etc. Et avec des règles du jeu permettant de choisir librement parmi les sujets proposés, chacun a pu répondre à ses besoins et satisfaire sa curiosité. Plus formellement, la journée a été ponctuée par deux séances plénières sur des sujets d’actualité généraux.

Un succès à reproduire

Selon Valérie Vogin, "les retours sont très positifs. De nombreux participants ont échangé leurs coordonnées, signe que nous avons réussi à rassembler ! Une enquête de satisfaction a été faite et les réponses des participants permettront de dresser un bilan plus objectif de la journée." Une prochaine édition est d’ores et déjà envisagée pour le printemps 2021.

 

* Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement