Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Un "service habitat" adapté au milieu rural

Photo DR

Au pied des Pyrénées, un service des Communautés de Communes du Comminges en Haute-Garonne, accompagne les propriétaires éligibles aux aides de l’Anah dans leur projet de rénovation. Explications avec Luc Molina, responsable de ce service.

 

15 ans de service de proximité

C’est en 2005 que le service local de l’habitat a été créé. Il fait suite à la fermeture de l’antenne d’un bureau d’études à Saint-Gaudens. "La physionomie particulière du département place Toulouse à 140 km du sud du territoire. Il était indispensable de maintenir un service de proximité pour accompagner les ménages éloignés". Les collectivités ont alors mis en commun leurs moyens en créant une "Entente Habitat". Une mutualisation fondée sur le principe de solidarité : apporter une réponse équitable à tous les habitants, quelle que soit la taille et l’accessibilité de leur commune. Les collectivités s’investissent financièrement au prorata de la population. L’Anah intervient aussi au titre de l’aide au suivi-animation d’Opah (opération programmée d'amélioration de l'habitat).

Un dispositif sur mesure pour ce vaste espace rural

Ce service implanté à Saint-Gaudens assure 170 permanences par an, réparties sur le territoire. Il accompagne essentiellement des personnes âgées isolées, mais aussi des jeunes ménages qui s’installent dans des maisons anciennes souvent très délabrées. L’intérêt d’un tel dispositif en milieu rural ? "Son adaptabilité à des situations diverses et des besoins parfois complexes, puisque l’on apporte des réponses au cas par cas".

Les clés de l’efficacité

"Aujourd’hui, nous bénéficions d’une reconnaissance du fait des services rendus à la population depuis 15 ans. Travailleurs sociaux, artisans, mairies, administrations… Un partenariat fort s’est développé avec les réseaux d’acteurs". Luc Molina, qui œuvre pour le territoire depuis 30 ans tient à le rappeler : "Si nous sommes si bien implantés, c’est aussi grâce à une politique constante des élus, qui nous soutiennent depuis le début".

Une évolution prometteuse

Plus de 6 500 personnes ont été renseignées et 1 900 projets de travaux ont été menés depuis 2005. "On constate un changement fondamental de l’état des logements mais aussi de la conscience de la population. Une réelle culture de l’économie d’énergie s’est développée".
L’équipe compte aujourd’hui 6 personnes dont 2 embauchées récemment. Une évolution qui pourrait bien se poursuivre… "Des actions se mettent progressivement en place avec l’Anah et les partenaires en direction d’une nouvelle cible : les propriétaires bailleurs en bourg-centre."