Un dispositif pour faciliter les rénovations énergétiques des petites copropriétés

Photo Adobe

Pour engager sa copropriété dans une démarche de rénovation énergétique, l’Anah propose le programme "Engager la transition énergétique dans l’habitat collectif privé" (ETEHC), destiné aux petites copropriétés. Explications des bénéfices potentiels, avec Alexandre Saby, chargé de mission Action Cœur de Ville à l’Anah.

 

Prévenir pour déclencher l’intervention

En nombre de copropriétés privées, près de la moitié ont moins de 10 lots en France. Le programme ETEHC permet aux collectivités territoriales de réaliser une première approche des travaux de rénovation énergétique pour ces petites copropriétés. L’approche préventive a pour objectif d’agir avant que la copropriété ne bascule dans une spirale de dégradation. "C’est un vrai déclic qui va aider à la décision et faciliter l’intervention sur ces types de copropriétés, même lorsqu’elles ne sont pas identifiées comme fragiles ou dégradées", détaille Alexandre Saby.

Pour les collectivités territoriales qui ont déjà des programmes sur les copropriétés, tel qu’un Popac*, ETEHC permet d’accentuer l’identification des petites copropriétés.

Former, informer, accompagner et capitaliser

ETEHC facilite l’engagement dans des travaux de rénovation énergétique grâce à plusieurs axes :

  • sessions d’information et de sensibilisation ;
  • actions de formation à la conduite de projets de rénovation énergétique ;
  • création à venir de documents et ressources pour capitaliser et valoriser les retours d’expérience.

Le programme vise aussi à offrir un accompagnement sur-mesure des copropriétés ciblées. "Un soutien peut être proposé, via l’opérateur, sur les volets techniques, sociaux ou encore de gouvernance. Par exemple, ETEHC permet de définir les travaux efficaces sur le plan énergétique et de les accompagner en levant tous les freins qui peuvent exister", rappelle Alexandre Saby.



ETEHC : qu’est-ce que c’est ?
Le programme a été désigné lauréat d’un appel à programmes CEE (certificats d’économies d’énergie), lancé en 2018 par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Il cible les petites copropriétés en quartiers anciens ou de la reconstruction à faible performance énergétique mais ne pouvant être qualifiées de "fragiles" ou "en difficulté", au regard des critères du règlement général de l’Anah.
 
 

* Programme opérationnel de prévention et d'accompagnement en copropriétés