Un budget 2022 en hausse pour concrétiser le changement d’échelle

C’est un nouveau budget que le Conseil d’administration de l’Anah a adopté le 8 décembre dernier, avec plus de 3,2 milliards d’euros pour l’année 2022. Ce montant inédit conforte l’Agence dans ses missions et lui donne les moyens de déployer France Rénov’, pour accélérer la rénovation du parc de logements privés.

3,2 milliards d’euros pour améliorer le parc privé

Avec des résultats exceptionnels en 2021, l’Anah connaît une activité très dynamique sur l’ensemble de ses programmes. Ce succès témoigne des attentes fortes des citoyens pour l’amélioration du parc privé. Pour 2022, l’Anah se dote de moyens à la hauteur de ses ambitions avec plus de 3,2 milliards d’euros. Ce budget accompagne la montée en puissance de MaPrimeRénov’, la réussite du Plan Initiative Copropriétés, l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, et le déploiement des programmes nationaux Action Cœur de Ville et Petites Villes de Demain. Au total, l’Anah financera la rénovation de plus de 800 000 logements en 2022.

Massifier l’accompagnement

L’année 2021 est marquée par l’ouverture de MaPrimeRénov’ à tous les publics, qui a permis une massification des rénovations énergétiques. 2022 sera l’année de la massification de l’accompagnement, avec le lancement par l’Anah de France Rénov’. Le nouveau service public de la rénovation de l’habitat rassemble l’expertise du réseau de l’Anah et celle du réseau FAIRE de l’Ademe, pour conseiller et orienter les particuliers dans des travaux plus performants et vers les aides les mieux adaptées à leur projet. Avec 450 guichets sur le territoire, un site web (france-renov.gouv.fr) et un numéro unique (0 808 800 700), France Rénov’ sera le service de référence pour la rénovation des logements existants. Le déploiement de Mon Accompagnateur Rénov’ participera aussi à la démultiplication des missions de conseil et de suivi.

Harmoniser et simplifier les aides

Pour accompagner cette dynamique, les régimes d’aides évoluent pour plus de lisibilité. Au 1er janvier 2022, MaPrimeRénov’ Sérénité remplace le programme Habiter Mieux afin de faciliter les rénovations les plus ambitieuses. Le dispositif concernera les propriétaires occupants modestes, avec des financements incitatifs et un accompagnement systématique. Il renforcera la lutte contre la précarité énergétique en s’appuyant sur la notoriété et le dynamisme de MaPrimeRénov’ et sur le partenariat avec les collectivités. 

Parmi les autres délibérations, le Conseil d’administration a aussi fait évoluer les modalités du conventionnement pour s’adapter à la réforme du dispositif Louer Abordable, qui devient plus simple et plus avantageux en 2022 pour les propriétaires bailleurs.