Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Travaux de rénovation énergétique : adopter les bons réflexes pour éviter les fraudes

Le plan gouvernemental de lutte contre la fraude aux travaux de rénovation énergétique a été présenté le 12 novembre dernier. Rappel sur les réflexes à adopter pour se prémunir des démarchages abusifs.

Julien Denormandie, ministre de la Ville et du logement, Emmanuelle Wargon secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ont présenté le 12 novembre dernier un plan gouvernemental destiné à renforcer la lutte contre la fraude liée aux travaux de rénovation énergétique.
Ce plan consiste à :

  • renforcer les mesures pour lutter contre les fraudes constatées avant, pendant et après les travaux avec le réseau de professionnels du secteur de la rénovation énergétique, comme par exemple renforcer le label RGE (reconnu garant de l’environnement) ;
  • améliorer l’information des consommateurs pour avoir les bons réflexes.

Mieux informer et sensibiliser les particuliers

Une campagne de communication va être lancée par la DGCCRF * auprès des particuliers afin de mieux informer les consommateurs sur les bons réflexes à adopter. Par exemple :

  • se renseigner avant les travaux auprès d’un conseiller FAIRE : 0 808 800 700 ou sur faire.fr
  • savoir que les services publics ne démarchent jamais. Attention aux entreprises qui prétendent agir pour le compte d’organismes publics ou d’un fournisseur d’énergie.
  • directement  après un démarchage, ne jamais donner ses coordonnées bancaires et ne jamais signer le jour même. Rester vigilant : un crédit peut être dissimulé dans la liasse de documents présentés.
  • ne pas se précipiter : prendre le temps de demander des devis et les comparer avec d’autres offres.
  • se méfier des offres trop alléchantes : vous n’avez pas nécessairement droit aux aides annoncées et les économies d’énergies réelles peuvent être bien inférieures aux promesses.
  • ne jamais signer l’attestation de fin de travaux avant qu’ils ne soient totalement terminés.
  • solliciter les associations de consommateurs pour vous aider en cas de litige.

Les pratiques d’une entreprise vous semblent frauduleuses ? Contactez la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Lire le dossier de presse


* Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes