Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Strasbourg : le parc privé mobilisé pour lutter contre la vacance des logements

Photo Sébastien Sindeu

L’Anah soutient les propriétaires bailleurs vers le conventionnement social de leur logement et les incite à recourir à l’intermédiation locative, via notamment des agences immobilières à vocation sociale (AIVS). Reportage à Strasbourg.

 

Bien que travaillant à deux pas, Ivelina n’aurait jamais pensé pouvoir s’installer un jour dans une villa du quartier de Koenigshoffen, à Strasbourg (67). Elle est passée par un foyer, après avoir été hébergée quelques mois chez une amie, originaire de Bulgarie comme elle. Comme les 22 600 autres personnes en attente de logement sur l’Eurométropole de Strasbourg, elle a dû patienter plusieurs mois avant de se voir proposer ce logement privé conventionné à loyer modéré, géré par Habitat et Humanisme, une agence immobilière à vocation sociale (AIVS).

Le bon locataire au bon endroit

Le propriétaire de ce deux-pièces de 45 m² n’a pas rencontré Ivelina avant la signature du bail. Habitat et Humanisme, en tant que gestionnaire, s’est occupé de tout. "Nous avons décidé, en accord avec la ville et le département, de travailler directement auprès des propriétaires. Nous les aidons à analyser leur bien et à étudier la possibilité de le conventionner en logement social, en partenariat avec l’Anah. L’Agence peut aussi leur accorder des aides aux travaux si une remise en état s’avère nécessaire", explique Gulcan Guler, directrice de l’AIVS Habitat et Humanisme. Une fois que le logement est prêt, les travailleurs sociaux sont informés et une commission d’attribution est alors organisée. "Notre objectif est vraiment de trouver la bonne personne pour le bon logement afin de l’installer de façon pérenne et d’éviter les impayés au bout de quelques mois."

Compléter l’offre de logements sociaux

Depuis 2016, l’Eurométropole de Strasbourg est présidente du Réseau national des collectivités mobilisées contre le logement vacant (RNCLV) 1. "Les logements à vocation sociale sont de plus en plus nombreux sur l’Eurométropole. Ils permettent de compléter efficacement la politique de logement social de la ville, d’autant qu’ils font partie de l’existant, et sont donc plus rapidement mobilisables. Pour nous, l’action de terrain d’Habitat et Humanisme est essentielle", estime Paule Pflieger, chef de projet parc privé à l’Eurométropole de Strasbourg.

Avec 202 logements sociaux sous gestion, l’action de cette AIVS, la seule du département, est loin d’être anecdotique. Toutefois, sa directrice regrette que certaines familles sélectionnées préfèrent finalement refuser le logement privé qui leur est proposé pour ne pas perdre leur place sur la liste d’attente des HLM…

1. L’Anah et le Réseau national des collectivités mobilisées contre le logement vacant ont présenté, le 21 décembre 2018, un guide dédié à la lutte contre les logements vacants.