Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Signature du partenariat entre l'Anah et l'Anru pour le renouvellement urbain

La convention décennale de partenariat Anah-Anru a été signée le 4 mai 2015. Elle fixe les principes et les objectifs de la coopération des deux Agences.

Pour les collectivités, maîtres d’ouvrage, cet accord simplifiera la réalisation des projets de renouvellement urbain qui ont besoin de l’intervention conjuguée des deux agences. En métropole, sur les 180 quartiers d’intérêt national, un sur deux devrait faire appel à cette coopération.

Le service rendu aux collectivités sera, d’abord, amélioré par le partage de connaissance. Par exemple, l’Anah fournira l’ensemble des données sur le parc privé potentiellement indigne et sur les copropriétés fragiles. L’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) communiquera les données et études plus générales réalisées à l’échelle des quartiers ou ciblant le parc locatif social.

Les opérations conjointes nécessaires au renouvellement urbain d’un quartier seront précisées par une convention pluriannuelle qui sera signée par la collectivité et les deux Agences. À titre d’exemple, si une action de redressement d’une copropriété est nécessaire, elle sera prise en charge avec les dispositifs d’ingénierie de l’Anah et leur financement (Opération programmée d'amélioration de l'habitat, Plan de sauvegarde ou Programme opérationnel de prévention et d’accompagnement des copropriétés...). En revanche, les financements de l’Anru seront mobilisés s’il faut démolir cette copropriété du fait de l’ampleur de sa dégradation ou la transformer en logements sociaux.