Recrutements 2021 : témoin de l’activité de l’Anah

Dans un contexte national particulier, l’Anah poursuit le recrutement de nombreux talents, sur différents métiers. Tour d’horizon des postes à pourvoir et des bonnes raisons de postuler, avec Muriel de Naeyer, cheffe du pôle ressources humaines, formation et environnement de travail.

Pour 2021, l’Anah va proposer au fil des mois de nombreux postes, notamment autour de l’activité de MaPrimeRénov’ mais pas seulement. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Notre activité est en forte croissance ! Et notamment, parce que l’habitat privé, le confort et le pouvoir d’achat des citoyens, les défis environnementaux et climatiques sont plus que jamais d’actualité et prioritaires. En 2021, nous allons significativement renforcer l’équipe MaPrimeRénov’ (instructeurs, ordonnateurs, chargés de relations usagers, etc). Certains métiers sont nouveaux pour l’Agence, d’autres sont en évolution et se professionnalisent. Cette phase de recrutements démontre aussi notre transversalité et notre capacité à moderniser notre établissement public, autour de la digitalisation des aides.  
 

Rendez-vous sur notre page de recrutement pour voir les offres en cours :  www.anah.fr/qui-sommes-nous/recrutement/


Et si l’on devait citer d’autres bonnes raisons de rejoindre l’Anah ?

C’est tout d’abord rejoindre une équipe avec des agents venant d’horizons très variés et qui sont tous des experts engagés. C’est également travailler au service du public, des ménages puisque ce sont les bénéficiaires finaux de l’ensemble de notre activité et de nos dispositifs. Travailler au sein de l’Anah c’est aussi l’assurance de missions dynamiques, modernes et à la croisée de plusieurs politiques publiques telles que le logement, l’environnement et le climat, l’autonomie, la dignité… L’Agence est au centre d’un écosystème très large, en lien direct avec les territoires, et de nombreux partenaires. La majorité des personnes qui sont passées par l’Anah s’accordent pour dire que cela a été un tremplin dans leur parcours.  

La dynamique 2021 de recrutement est en fait une continuité par rapport à 2020…  

Oui tout à fait, 30 créations de postes ont eu lieu en 2020, rien que pour MaPrimeRénov’. Parmi eux, une vingtaine travaillent sur la gestion directe du dispositif et une dizaine renforcent d’autres services sur cette thématique (juridique, informatique, ressources humaines). Il faut souligner que nous avons mené à bien ce défi avec les services métiers recruteurs malgré le contexte sanitaire particulier de l’année 2020 ! De façon générale, nous avons chaque année des recrutements réguliers, notamment liés à la vacance de poste suite aux opportunités de mobilité offertes aux agents par la fonction publique.