Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Nouveaux enjeux, nouvelle organisation

Les enjeux de l’Anah évoluent… son organisation interne aussi ! Les objectifs de ce nouveau fonctionnement : lisibilité, réactivité et transversalité. On vous explique pourquoi et comment.

 

Pourquoi ?

Pour rester lisible face aux nécessaires évolutions.

Les grands défis de l’habitat privé changent. L’urgence climatique impose de massifier les travaux de rénovation énergétique. Les fractures sociales et territoriales appellent des réponses fortes. Les citoyens demandent plus de simplicité dans les démarches et de lisibilité dans l’action publique.

Pour être à la hauteur, l’Anah adapte son organisation, renforce ses dispositifs et propose des solutions innovantes. C’est d’abord pour rendre plus lisibles les métiers qui fondent son action que l’Agence a choisi de se restructurer. Une mutation qui, selon Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l’Anah "s’inscrit dans le prolongement de l’augmentation de l’activité de l’Anah et la nécessité de conduire des projets toujours plus innovants et transversaux".

Pour gagner en souplesse et en réactivité

L’action de l’Anah se situe au cœur d’enjeux qui évoluent sans cesse et très vite. L’objectif pour continuer d’y répondre efficacement : gagner en réactivité en privilégiant une gouvernance plus horizontale et des modes de décision plus souples.

"Nous avons souhaité instaurer plus de «passerelles» entre nos équipes qui gagnent en autonomie et en responsabilités. C’est ainsi que nous serons plus performants dans la conduite de nos projets, qui sont transversaux" poursuit la directrice générale de l’Agence.

Comment ? Présentation

Le nouvel organigramme s’articule autour de 5 grandes directions :

  • Les stratégies et relations territoriales
  • L’expertise et les politiques publiques 
  • Les affaires financières et comptables
  • Les systèmes d’information et d’innovation digitale
  • Les affaires juridiques.

Cette nouvelle organisation permet d’intégrer de nouvelles fonctions au sein de 4 pôles, transversaux et évolutifs :

  • le Lab innovation, service d'incubateur pour les projets innovants. C'est lui qui prépare notamment la réforme du crédit d’impôt transition énergétique (CITE)
  • le pôle Ressources humaines, formation et environnement de travail ;
  • le pôle Communication, coordination et relations institutionnelles ;
  • le pôle Audit, maîtrise des risques et qualité.

Un souhait de transversalité conforté par l’existence de chefs de projets pour piloter les 4 grands programmes, depuis 2018 : Habiter Mieux, Initiative Copropriétés, Action Cœur de Ville et Logement d’abord.