Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

L’Anah à l'écoute des territoires

En janvier, Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l’Anah, a démarré un tour de France des régions. L'objectif : échanger avec les services de l'État sur l’évolution des enjeux en matière d’habitat privé, son impact sur l’activité de l’Agence et recueillir les témoignages des acteurs en charge de ces questions sur le terrain.

Renforcer les liens avec le réseau

Après une année 2019 marquée par des résultats exceptionnels, 2020 sera une année de transition. Avec notamment : des objectifs ambitieux dans tous les champs d'intervention de l'Anah, la montée en puissance de MaPrimeRénov’ (lancée en janiver), la poursuite de la digitalisation de l'Agence grâce à Facil Habitat et toujours plus d'accompagnement des collectivités dans le pilotage de leur politique locale de l'habitat. Jusqu’à fin avril, toutes les régions seront visitées. Ces rencontres avec les services déconcentrés de l'État permettent :

  • d'évoquer les résultats 2019 et les enjeux 2020 pour l’Anah mais aussi d'expliquer les différents chantiers conduits par l'Agence ;
  • d'échanger sur les problématiques vécues par le réseau territorial pour recueillir des retours d’expérience, les points de vigilance et les propositions ;
  • d'apporter des réponses aux questions que peuvent se poser les délégations (fonctionnement de la nouvelle aide MaPrimeRénov’, organisation du réseau territorial et évolutions éventuelles, pilotage budgétaire, etc).

Pour Cécile Augier, cheffe de cabinet à l’Anah, "c’est aussi l’occasion de renforcer les liens avec le réseau, qui incarne au quotidien l’activité de l’Agence en œuvrant concrètement en faveur des bénéficiaires des aides : les collectivités territoriales, en demande d’ingénierie, et les ménages majoritairement modestes et très modestes, qui souhaitent mieux vivre dans leur logement."

Les premiers déplacements de ce tour de France mettent à jour certaines spécificités territoriales, mais aussi des sujets communs sur lesquels il est très positif d’échanger, comme :

  • La complémentarité entre les différents outils d'amélioration de l'habitat ;
  • La hausse des besoins des collectivités en matière d’ingénierie ;
  • L’articulation entre les aides d’Action Logement et celles de l’Agence.

Grâce à son réseau déconcentré, l'Anah peut apporter une réponse adaptée au plus près des besoins des territoires. À cette occasion, la directrice générale a tenu à féliciter et remercier les services pour la qualité de leur engagement.