Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

"Habiter Mieux a changé notre vie"

Photo Stephan Norsic

Lancé en 2011, le programme Habiter Mieux a déjà permis de financer 170 000 rénovations de logement partout en France. Pour les ménages concernés, ces travaux sont synonymes d’économies énergétiques substantielles, mais aussi d’un véritable mieux vivre. Et si vous étiez les prochains ?

Sophie et Manuel n’osaient plus recevoir en hiver car il faisait trop froid dans leur pavillon. Emilie, elle, savait qu’un jour ou l’autre il faudrait remplacer sa vieille chaudière au fioul, aussi gourmande en énergie que peu efficace. Quant aux retraités Maria et Georges, ils voulaient simplement être bien chez eux sans avoir à calfeutrer les fenêtres avec du tissu… Mais voilà, faute de moyens, ces propriétaires étaient dans l’incapacité d’engager les travaux qui auraient pu tout changer… Jusqu’à ce qu’ils entendent parler du programme Habiter Mieux, un dispositif  porté par l’Anah.


Jusqu’à 50 % du montant des travaux

En fonction des ressources, l’Anah prend en charge 35 à 50 % du montant des travaux si ces derniers permettent d'améliorer la performance énergétique du logement d’au moins 25 %. Il s’accompagne d’une prime qui peut aller jusqu’à 2 000 € et d’éventuelles aides complémentaires des collectivités locales ou d'autres partenaires. Ainsi Karim a pu acheter une nouvelle chaudière à bois, isoler son grenier et remplacer trois fenêtres, en bénéficiant d’une subvention couvrant 5 400 € sur un budget global de 12 000 €. Pour Emilie, l’aide s’est élevée à 10 200 € sur un coût total de 17 000 €. Le reste à charge a été en partie financé grâce au crédit d’impôt transition énergétique (CITE) compatible avec Habiter Mieux tout comme l’Eco-Prêt à taux zéro.


Plus de confort, moins de dépenses

Et après les travaux ? "Le matin, quand on se lève on n'a plus froid", résume Emilie. Et Georges de renchérir : "en plus, avec nos nouvelles fenêtres, la lumière entre beaucoup mieux à l’intérieur. Cela a changé notre vie". Karim, pour sa part, se réjouit autant d’avoir gagné en confort que d’avoir valorisé son patrimoine. Quant au bénéfice énergétique, il est aussi au rendez-vous, avec des factures qui ont baissé de 25 % pour Emilie et de… 57 % pour Sophie et Manuel qui ont pu renouer avec le plaisir d’inviter des amis dans leur maison douillette.

Pour en savoir plus, cliquer ici