Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Financements croisés au profit d’une rénovation réussie à Cherbourg-en-Cotentin

La rénovation énergétique de la résidence La Polle constitue la première référence dans ce domaine en Normandie. Le projet, qui a bénéficié de l’aide Habiter Mieux Copropriété de l’Anah, a été rendu possible par la combinaison de financements multiples. Retour sur une expérimentation encourageante.

 

Le préalable : une prise de conscience du conseil syndical

Tout commence en 2016, lorsqu’un audit énergétique identifie d’importants défauts d’isolation sur les trois bâtiments de la copropriété, située à Cherbourg-en-Cotentin. Suite à ce constat, le conseil syndical a souhaité mobiliser les copropriétaires pour engager des travaux de rénovation énergétique. Bien connu localement du fait de l’animation de plusieurs Opah *, c’est vers le CDHAT** que le conseil syndical s’est tourné début 2018 pour se faire accompagner.
Les objectifs : une amélioration du confort, une diminution des charges de plus de 35% et une valorisation d’un patrimoine datant des années 60.
Il a d’abord fallu identifier le programme d’aides envisageable, puis vérifier l’éligibilité de la copropriété. "Une étape primordiale qui a été franchie, puisqu’en raison d'un taux d’impayés important, la copropriété est éligible au programme Habiter Mieux Copropriété. Le syndicat bénéficie donc d’aides quels que soient les revenus des occupants" souligne Jean-Louis Larue, responsable du service habitat du CDHAT.

Impliquer les copropriétaires et mobiliser les partenaires

Le CDHAT est intervenu pour l’élaboration du programme de travaux et des plans de financement, mais aussi en accompagnement social. "Dans un tel projet, il est primordial de passer du temps avec les copropriétaires pour les rassurer, chercher avec eux des solutions en cas de reste à charge trop élevé. Il s’agit de faire en sorte qu’ils ne se retrouvent pas en difficulté" explique Didier Hue, directeur du CDHAT.
L’assemblée générale restant souveraine, comment convaincre des propriétaires aux profils et intérêts divergents ? Le travail partenarial a été décisif pour l’aboutissement de ce projet, comme le souligne Jean-Louis Larue : "le syndic Nexity, le conseil syndical, les collectivités et tous les financeurs se sont fortement mobilisés. La bonne réactivité de la délégation locale de l’Anah a aussi été d’une grande aide. Chacun a poussé dans le même sens, poursuivi les mêmes objectifs, ce qui a fait que le projet a été crédible auprès des copropriétaires et que tout est allé très vite."

Multiplier les financements pour faire aboutir le projet

Au programme des travaux qui s’achèveront en avril 2020 : une isolation par l’extérieur, une isolation des combles, la mise en place de VMC et le remplacement des menuiseries dans les parties communes.
L’ensemble des aides mobilisées s’élève à plus de 512 000 €, permettant de financer 40% du coût de l’opération :
-    Habiter Mieux Copropriété (25% du coût des travaux) : 250 000€
-    Habiter Mieux : 96 000€
-    Région : 128 000€
-    Département : 32 000€
-    Aide de l’Anah pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage : 6 480€
Le reste à charge est financé en partie par un éco-PTZ collectif et certains copropriétaires bénéficient d’aides individuelles, notamment la Communauté d’Agglomération Le Cotentin. Procivis Manche apporte également une avance sur subventions.


* Opération programmée d’amélioration de l’habitat
** Centre de développement pour l’habitat et l’aménagement des territoires