Financement des travaux d’urgence à Grigny (copropriété de Grigny 2) : l’Anah vote une aide supplémentaire et exceptionnelle de 7 m€ portant à 44,5 m€ le montant total d’aide aux travaux d’urgence

- Communiqué de presse

Emmanuelle Wargon se félicite du vote du Conseil d’administration de l’Anah qui a adopté la délibération permettant de financer à 100% TTC les travaux d’urgence de l’ensemble de la copropriété de Grigny 2. Ce vote concrétise l’engagement pris par le Premier Ministre lors du Comité interministériel des villes, le 29 janvier 2021, pour que les travaux puissent commencer au plus vite.

44,5 millions d’aide aux travaux d’urgence pour Grigny 2
 

La copropriété de Grigny 2, construite à la fin des années 60, est la 2e plus grande copropriété d’Europe. Composée de 104 immeubles, elle regroupe 5000 logements hébergeant 17 000 habitants. La copropriété connaît des difficultés importantes dues à la grande précarité de ses occupants : 45% des habitants de Grigny 2 vivent sous le seuil de pauvreté et le revenu  moyen imposable est de 9 000€.
 

Depuis 2001, 3 plans de sauvegarde se sont succédé. En 2016, l’Orcod-IN de Grigny 2 est lancée et l’EPFIF est chargé de coordonner et mettre en œuvre le plan de requalification de cet ensemble urbain. Depuis 2018, Grigny 2 fait partie des 14 sites en suivi national dans le cadre du Plan Initiative Copropriétés piloté par l’Anah. A ce titre, elle bénéficie d’un accompagnement et de moyens complémentaires pour conduire cette requalification urbaine et immobilière de grande ampleur :

  • Financement de l’ingénierie du plan de sauvegarde de la copropriété,
  • Financement des travaux d’individualisation de l’eau et du chauffage
  • Aide à la gestion dans le cadre de la scission et la liquidation du syndicat principal
  • Financement de l’amélioration des instances de gestion des syndicats secondaires
  • Financement de l’aide à la gestion urbaine et sociale.
     

Ainsi, depuis  2018, Grigny 2 bénéficie du soutien de l’Anah pour le financement à 100% HT des travaux d’urgence.
 

Cependant, compte tenu des difficultés des copropriétaires à mobiliser les ressources nécessaires pour financer les reste à charge (1 500€/logement) et de la situation financière des collectivités de Grigny et de Grand Paris Sud, le Premier Ministre a annoncé, lors du Comité interministériel des Villes du 29 janvier 2021, la prise en charge à 100% TTC des travaux afin d’assurer dans les meilleurs délais la sécurité et la santé des occupants.
 

Voté ce jour par le Conseil d’Administration de l’Anah, le financement à 100 % TTC représente une enveloppe supplémentaire de 7 M€, portant le financement total des travaux d’urgence à 44,5 M€. Ces travaux concernent la mise en sécurité des occupants avec la réfection des espaces bâtis extérieurs, la rénovation des parties communes et des réseaux de services des copropriétés. Les travaux pourront commencer dès le mois d’avril pour 3 copropriétés et s’étendront à l’ensemble des copropriétés d’ici octobre 2022.

 

Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée en charge du Logement : « Le Premier Ministre avait assuré, lors de sa visite sur place en janvier dernier, le soutien plein et entier de l’Etat pour aider Grigny. La sécurité des habitants ne pouvait attendre, et je me réjouis de la mise en œuvre rapide de cet engagement avec ce financement complémentaire des travaux d’urgence accordé par l’Anah. Je salue la mobilisation des élus, des services de l’Etat et des équipes de l’Anah qui va permettre aux habitants de Grigny 2 de vivre plus sereinement chez eux. »

 

Thierry Repentin, Président du Conseil d’administration de l’Anah : « Face à l’urgence sociale et sanitaire des copropriétés de Grigny 2, le Conseil d’administration a voté une aide exceptionnelle pour un site qui l’est tout autant. Les 7 millions supplémentaires accordés à Grigny 2, soit un total de 44,5M€ d’aides pour les travaux d’urgence, vont permettre de débuter dès le mois d’avril les travaux, sans reste à charge pour les habitants. L’Anah, qui pilote le plan Initiative Copropriétés, est mobilisée pour accompagner les territoires et financer la rénovation des copropriétés dégradées. »