Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Dispositifs de l’Anah : comment les promouvoir localement ?

Photo DDT Somme

Dans la Somme, la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) souhaite faciliter l’accès aux dispositifs de l’Anah pour les acteurs locaux de l’habitat. Retour sur l’animation territoriale réalisée.

 

Expliquer : un guide pédagogique sur les aides de l’Anah

Première pierre pour promouvoir localement les dispositifs de l’Anah auprès des élus et partenaires : la création par la DDTM de la Somme d’un guide pratique de 10 pages. Didactique, on y trouve facilement le bon interlocuteur et des réponses concrètes :  

  • le rôle de chacun des acteurs intervenant dans les dispositifs de l’Anah (Point rénovation info service, opérateurs, etc)
  • les aides de l’Anah (bénéficiaires, subventions, conditions, etc) ;
  • les dispositifs spécifiques pour les copropriétés ainsi que les outils de repérage de celles qui sont en difficulté.

Impulser : un colloque sur la réhabilitation de l’habitat privé

La DDTM de la Somme a organisé, le 5 juin dernier, en partenariat avec le Conseil départemental et l'Association des maires de la Somme, une journée à destination des élus et techniciens de collectivités territoriales. L’objectif ? Susciter la mise en place de dispositifs opérationnels pour réhabiliter l’habitat privé. Emeline Gorlier, responsable du service aménagement et prospective de la DDTM de la Somme, rappelle que l’enjeu est très important : "Nous avons dans la Somme 14 500 logements potentiellement indignes et plus de 45 000 foyers concernés par la précarité énergétique. La vacance des logements est également plus importante qu’au niveau régional. Pourtant, des aides financières sont disponibles : les subventions de l’Anah ont par exemple été largement sous-utilisées depuis trois ans. Il faut inciter les collectivités à engager des actions et montrer que nous pouvons être partenaires à leurs côtés sur ces questions".  

Rassurer : des échanges contre les idées reçues sur l’habitat

Didier Pourchez, responsable du service habitat et construction de la DDTM de la Somme, rappelle aussi l’importance de supprimer des idées reçues. Par exemple :

  • les délais de traitement et de paiement des aides sont améliorés grâce à la démarche de demande en ligne sur monprojet.anah.gouv.fr ;
  • l’intérêt de chaque euro subventionné va au-delà de la rénovation de l’habitat en influant sur le dynamisme de l’activité économique et du territoire.

La centaine de participants au colloque a été sensibilisée aux problématiques de réhabilitation du parc privé (vacance, habitat indigne ou insalubre, bien en état d’abandon manifeste, etc.) et aux dispositifs pour accompagner les particuliers dans leurs démarches. En particulier, il a été présenté aux élus une documentation complète, les formations disponibles et le témoignage de leurs pairs sur des expériences locales réussies.

Pérenniser : un travail de proximité au quotidien

Au-delà des publications et du colloque, Didier Pourchez insiste sur "les rencontres régulières avec les élus et les techniciens pour convaincre. Ceci en mettant en avant les bénéfices et l’accompagnement possible". À la suite de ce colloque, les échanges vont se poursuivre avec l’Association départementale des maires de France (AMF). D'autres rencontres sur ce thème seront aussi organisées au plus près des territoires, pour poursuivre la dynamique impulsée.