Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité
ImprimerEnvoyer

Dans la Sarthe, une charte pour accélérer la rénovation énergétique

iStock

Signée à la fin de l’année 2019 dans la Sarthe, une charte réunit désormais l’Anah, la Capeb et l’Espace FAIRE pour accélérer la mise en œuvre du programme Habiter Mieux. Décryptage avec Isabelle Allain, responsable de l’unité habitat privé à la direction départementale des territoires de la Sarthe.

 

La concrétisation d’une dynamique existante

"Cela fait plusieurs années que les Points Rénovation Info Service de la Sarthe (Anah et Espace FAIRE) travaillent avec la Capeb*. Nous avons donc déjà des enjeux partagés et cette charte vient formaliser les engagements de chacun" détaille Isabelle Allain. Il s’agit également d’une déclinaison locale du partenariat national entre la Capeb et l’Anah. Elle poursuit un but commun : apporter aux propriétaires occupants et bailleurs une réponse rapide et de qualité.

Un objectif de 5 000 logements rénovés en Pays-de-la-Loire

Cette charte a vocation à renforcer la lutte contre la précarité énergétique et répondre aux besoins des ménages. "Avec ce partenariat, nous allons pouvoir renforcer l’information sur les aides financières de l’Anah et améliorer encore l’accompagnement technique des bénéficiaires". À l’échelle de la région Pays-de-la-Loire, l’objectif est de participer aux engagements de l’Anah avec 5 000 logements rénovés (dont 3755 énergétiquement) en 2020.

Plusieurs engagements pour les partenaires

L’Anah accompagne les entreprises qui s’impliquent volontairement dans le plan d’actions annuel pour accélérer la mise en œuvre du programme Habiter Mieux en apportant notamment :

  • information et promotion du programme Habiter Mieux auprès de la Capeb ;
  • création d’un circuit d’information entre les entreprises, l’Espace FAIRE, les opérateurs et les propriétaires.

La Capeb, elle, déploiera des informations auprès de ses entreprises dans différents supports et grâce à des réunions territoriales, avec l’objectif de les mobiliser :  

  • en rappelant les conditions d’éligibilité, les montants mobilisables, la réduction des délais d’instruction grâce au service en ligne ;
  • en mettant en place un schéma en 7 étapes pour que les entreprises soient motrices directement auprès des propriétaires qui avaient manifesté un intérêt pour une rénovation énergétique.

Du côté de l’Espace FAIRE, il conseillera et accompagnera les ménages, en lien avec les entreprises mobilisés par la Capeb, et/ou les opérateurs agréés par l’Anah lorsqu’il s’agit d’un public éligible aux aides. "Ce plan d’actions sera régulièrement évalué et nous souhaitons l’engager dans la durée sur plusieurs années", note Isabelle Allain.

* Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment