Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Budget de l’Anah : Un abondement du budget pour MaPrimeRénov’ et des délibérations en appui des territoires

- Communiqué de presse

Le 28 février s’est tenu le premier conseil d’administration 2020 de l’Anah. Ce conseil d’administration a adopté un budget rectificatif afin de tenir compte, notamment, de la loi de finances 2020. Ce budget rectificatif prévoit l’enveloppe budgétaire nécessaire à la distribution de MaPrimeRénov’ (390 millions €) et des moyens supplémentaires pour l’accompagnement des territoires sur les enjeux de l’habitat privé. Le budget annuel de l’Agence est ainsi porté à près d'1,4 milliard d’euros.

Déploiement de MaPrimeRenov’

390M€ de crédits ont été alloués à MaPrimeRénov’ afin de répondre à l’objectif fixé par le ministre de la ville et du logement, estimé à 200 000 aides distribuées en 2020.

Plus de 15 000 dossiers ont déjà été déposés, confirmant ainsi l’attractivité de MaPrimeRénov’ pour les ménages voulant réaliser des travaux de rénovation énergétique. Conformément au calendrier fixé, l’instruction des dossiers débutera bien début avril.

Renforcement de l’ingénierie et mesures exceptionnelles pour les territoires

  • Au service de la rénovation énergétique


L’Anah renforce ses dotations en ingénierie territoriale avec le programme « Engager la Transition Énergétique dans l’Habitat Collectif privé» (ETEHC) et la prolongation du programme de lutte contre l’habitat indigne.

Lauréat de l’appel à programmes lancé par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, le programme ETEHC accompagnera les copropriétés dans les centres-villes/quartiers anciens et les villes en reconstruction (Action Cœur de Ville, Villes de la reconstruction, PNRQAD et NPNRU), en sensibilisant et en formant les principaux acteurs de la gestion des copropriétés aux questions de rénovation énergétique, mais aussi en encourageant les copropriétaires eux-mêmes à entreprendre des actions de rénovation énergétique.

4 types d’actions seront engagés : informer et sensibiliser les syndics, former à la conduite de projet de rénovation énergétique, accompagner les copropriétés ciblées en amont de la réalisation de travaux afin de lever les freins.

  • Au service de la lutte contre l’habitat indigne


Par ailleurs, suite aux annonces du gouvernement de renforcement de lutte contre l’habitat indigne et les marchands de sommeil, l’Anah prolonge son engagement pour six territoires « d’accélération » (la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, l’Essonne, le Nord, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône), qui bénéficient d’une augmentation du niveau d’aides octroyées par l’Anah.

Cela permet d’améliorer les plans de financement et réduire les restes à charge pour les propriétaires occupants et les propriétaires bailleurs grâce à la majoration du taux de subvention, et d’aider mieux les collectivités territoriales grâce au financement à 100% du montant HT des travaux d’office.

  • En soutien à l’Ardèche suite au séisme de novembre 2019


Enfin, suite au séisme particulièrement violent qui a frappé la ville du Teil le 11 novembre dernier, l’Anah a été saisie par la Préfète de l’Ardèche pour mettre en place une série de mesures dérogatoires pour renforcer les moyens d’ingénierie mobilisables par les collectivités concernées et pour faciliter la mobilisation des aides de l’Anah pour les ménages.

L’Anah accompagnera la communauté de communes Ardèche Rhône Coiron (CCARC) dans la mise en place d’une OPAH-RU « post-séisme » pour faciliter la réhabilitation des logements sinistrés, apporter un soutien aux ménages sinistrés et mobiliser rapidement un parc de logement permettant le relogement des ménages actuellement en situation d’hébergement provisoire.

L'ACTUALITÉ EN IMAGES