Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Bilan positif pour le programme d’humanisation des centres d’hébergement

Salon commun dans un centre d'hébergement

En 2008, le gouvernement fait de l’hébergement et l’accès au logement des personnes sans-abri ou mal-logées un chantier prioritaire. Parmi les grands travaux, le programme d’humanisation des centres d’hébergement voit le jour. Quels en sont les bénéfices ?

Le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) a mené une enquête pour évaluer l'impact du programme sur la qualité de l’accueil et du service rendu aux personnes prises en charge. Entre 2013 à 2015, 205 établissements ayant reçu des subventions dans le cadre du programme ont participé à cette étude.

L'étude montre que 64% de ces établissements ont réalisé des travaux de réhabilitation et 76% d’entre eux, des travaux d'individualisation. Le bénéfice principal est une baisse significative du nombre de places en dortoirs au profit de la création de chambres individuelles. L'enquête montre également que ces réhabilitations ont fait diminuer les coûts de fonctionnement tout en augmentant les capacités d'accueil. Ainsi, pour les établissements ayant répondu au questionnaire, le nombre total de places est passé de 7008 à 7124. De la même manière, plus de la moitié des établissements ont modifié leur projet social. Des aménagements qui impactent directement et de façon positive l’estime de soi des personnes accueillies.

Même si l'enquête pointe quelques pistes d'amélioration, il s'agit d'un bilan positif. À l’avenir, l'Anah souhaite multiplier les projets de réhabilitation et se tient à l'écoute de toutes les structures ayant un projet d’humanisation.