Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Connaître l'ANAH

L'Anah acteur des politiques publiques

L’Anah participe à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de transition énergétique, de mal-logement et d’égalité des territoires : elle est mobilisée sur plusieurs grands chantiers pour améliorer l’habitat privé, au bénéfice des ménages les plus modestes.

Le plan de rénovation énergétique de l'habitat (Preh)

Lancé en septembre 2013, ce plan a pour objectif de rénover 500 000 logements par an d’ici à 2017, dont 380 000 logements privés. Il vise notamment à améliorer le pouvoir d’achat en réduisant les factures d’énergie, alors que 8 millions de Français sont en situation de précarité énergétique ou sur le point de l’être.

L'expérimentation nationale de revitalisation des centres-bourgs

En juin 2014, une expérimentation a été lancée pour financer les projets de revitalisation de 54 centres-bourgs ruraux. Elle est pilotée par le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET). Cette expérimentation devra permettre de créer une offre de logements, de commerces, d’équipements et de services adaptée aux besoins des habitants. L’Anah apporte un financement ainsi que son expertise à travers une assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réhabilitation de l’habitat privé.

Le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU)

Le nouveau programme national de renouvellement urbain a été lancé pour la période 2014-2024. Il est piloté par l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). Doté d’un budget de 5 milliards d’euros, il bénéficie à 200 quartiers présentant des dysfonctionnements urbains importants. L’action de l’Anah porte sur les copropriétés en difficulté redressables et sur l’habitat indigne, au sein des quartiers anciens.

Le programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD)

Instauré par la loi de mobilisation pour le logement et de lutte contre l’exclusion du 25 mars 2009, ce programme vise à réhabiliter des quartiers anciens dégradés. L’Anah et l’Anru accompagnent les collectivités locales retenues pour réaliser leurs projets de quartier visant à résorber l'habitat indigne, remettre sur le marché des logements vacants et lutter contre la précarité énergétique, tout en maintenant la mixité sociale.

Le plan de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale

Pour faire face à l’augmentation de la pauvreté en France, ce plan pluriannuel a été adopté en Comité interministériel de lutte contre les exclusions (Cile) le 21 janvier 2013. L’Anah y participe aux côtés de la Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (Dihal) par son action en direction des centres d’hébergement et des logement sociaux privés.