Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Connaître l'ANAH

Chiffres clés 2016

Mots-clés : Budget

Au total, près de 581,9 millions d'euros d'aides ont été accordées en 2016 par l'Anah (y compris le Fonds d'aide à la rénovation thermique (Fart)* pour un montant de 80 millions d'euros).

Ils se répartissent de la manière suivante : 

  • 512,1 millions d'euros aux propriétaires pour le financement de leurs travaux
  • 6,2 millions d’euros à l’humanisation des structures d’hébergements
  • 52,2 millions d’euros à l’ingénierie (études, suivi-animation, etc.)
  • 11,5 millions d’euros aux opérations de résorption de l’habitat insalubre (RHI)

Ces aides ont permis d'engager un volume de travaux éligibles de 1,26 milliard d’euros soit l'équivalent de 21 000 emplois créés ou préservés.

Au total, 69 769 logements sont rénovés grâce à ces aides :

  • 56 615 logements dans le cadre d'aides directes aux propriétaires
  • 13 017 logements au travers de 361 syndicats de copropriétaires
  • 137 logements dans le cadres d'aides dédiées aux communes (travaux d'office)

* Le Fart permet de verser la prime d'État dans le cadre du programme Habiter Mieux, dès lors que les travaux de rénovation énergétique permettent un gain de consommation énergétique d'au moins 25%. Le Fart est financé par le Commissariat Général à l'Investissement (CGI).

La répartition des aides aux propriétaires

Propriétaires occupants Nombre de logements Montant des aides (en M€) Aide moyenne par logement (en €)
TOTAL 51 269
306,8 5 985
Dont propriétaires très modestes 41 517 266,5 6 420
  • 81 % des logements rénovés sont occupés par des propriétaires très modestes, ce qui représente 87% du montant des aides accordées aux propriétaires occupants.
  • Pour les ménages très modestes, le montant de l'aide accordée par logement est quasiment équivalent à celui constaté en 2015 (6 489 €).
  • 34 149 logements ont bénéficié de la prime Habiter Mieux, ce qui a permis d'intégrer de fortes exigences de performance énergétique dans le projet de travaux, portant ainsi l'aide moyenne par logement à 8 918 €.
Propriétaires bailleurs Nombre de logements Logements en % Montants des aides (en M€) Aide moyenne par logement (en €)
TOTAL 5 275
100 92,2 17 481
dont loyer très social 654 12 18,7 28 587
dont loyer social 3 752 71 63,9 17 009
dont loyer intermédiaire 820 17 9,6 11 691

Le total ne prend pas en compte les autres formes d'aides (loyers libres, hôtels meubles...)

  • Le nombre de logements aidés au titre du régime d'aides aux propriétaires bailleurs a augmenté de 12% par rapport à 2015. 84 % des logements financés sont proposés avec des loyers sociaux ou très sociaux.
  • Parmi ces logements, 4 469 ont bénéficié de la prime Habiter Mieux, portant ainsi l'aide moyenne par logement à 19 757 €.

Les axes d'intervention

La lutte contre l'habitat indigne et très dégradé

Profil des propriétaires Nombre de logements Montant des aides (en M€) Aide moyenne par logement (en €)
Propriétaires occupants 1 997 35,6 17 864
Propriétaires bailleurs 3 398 78,2 23 004
Syndicats de copropriétaires 4 502 25,3 5 626
Communes (travaux d'office) 137 0,2 1 948
Propriétaires (gérants d'hôtel meublé) 40 0,1 4 616
TOTAL 10 074
139,4 13 841
  • L'activité de lutte contre l'habitat indigne et très dégradé progresse : 5 % de logements en plus par rapport à 2015. 63 % des logements concernés ont bénéficié de la prime Habiter Mieux, attestant de travaux de rénovation énergétique ambitieux.
  • Il vient s'y ajouter 11,5 M€, affectés aux opérations de Résorption de l'habitat insalubre irrémédiable ou dangereux et de restauration immobilière (RHI-Thirori). Ces aides accordées aux maîtres d'ouvrages publics investis dans la résorption de l'habitat insalubre ont légèrement augmenté par rapport à 2015 (+ 5%).

La lutte contre la précarité énergétique dans le cadre du plan de rénovation énergétique de l'habitat

 Profil des propriétaires Nombre de logements Montant des aides Anah (en M€) Montant des primes FART (en M€) Montant total (en M€) Aide totale moyenne par logement (en €)
Propriétaires occupants 34 149 249,3 55,3 304,6 8 918
Propriétaires bailleurs 4 469 81,2 7,1 88,3 19 757
Syndicats de copropriétaires 2 108 19,0 3,1 22,1 10 525
TOTAL 40 726
349,5 65,5* 415,0 10 191

* La prime Habiter Mieux (Fart) versée aux propriétaires occupants a été réformée en 2016. Elle n'est plus forfaitaire (2 000 €). Elle représente 10% du montant des travaux HT dans la limite de 2 000 €.

  • La lutte contre la précarité énergétique représente près de 81 % des aides aux travaux accordées par l'Anah en 2016.

Le redressement des copropriétés en difficulté

  Nombre de logements Montant des aides (en M€) Aide moyenne par logement (en €)
TOTAL 15 867
62,0 3 909
dont aides aux syndicats 13 017 46,9 3 600
dont aides individuelles 2 850 15,1 5 319
  • Le nombre de logements aidés dans le cadre du redressement de copropriétés en difficulté a diminué de 7 % (17 027 logements en 2015). L'Anah et son réseau local ont mis en place 107 programmes d'amélioration de l'habitat dédiés à ces copropriétés.
  • 4 684 logements en copropriété ont bénéficié d'aides à la rénovation thermique, via une aide aux syndicats de copropriétaires ou des aides individuelles, soit 30 % des logements subventionnés.

L'adaptation des logements à la perte d'autonomie

  Nombre de logements Montant des aides (en M€) Aide moyenne par logement (en €)
TOTAL 17 815
57,6 3 231
dont maintien à domicile 13 873 42,8 3 083
dont handicap 3 942 14,8 3 749
  • Les projets pour l'adaptation des logements au handicap et à la perte d'autonomie ont concerné 2 032 logements de plus qu'en 2015 (+ 13 %).
  • 1 228 logements (7 %) ont bénéficié de la prime Habiter Mieux, attestant de travaux mixtes, qui associent une adaptation à la perte d'autonomie et une diminution de la précarité énergétique, portant ainsi l'aide moyenne par logement à 9 314 €.

La répartition territoriales des aides

TYPE DE BASSIN DE VIE Nombre de logements  Montant des aides (en M€)
Essentiellement rural 27 155 39 % 189,9
Intermédiaire 16 275 23 % 115,4
Essentiellement urbain 26 339 38 % 159,0
  • La répartition des aides de l'Anah est équilibrée : elles bénéficient à autant de logements ruraux qu'urbains.

Les programmes locaux

Les territoires de gestion

  • En 2016, les aides de l’Anah ont été accordées par 188 territoires de gestion, dont 112 collectivités délégataires de compétence. 34 collectivités ont choisi d'être délégataires d'une compétence dite de type 3, c'est-à-dire d'assurer la gestion complète des dossiers.
  • Les collectivités délégataires de compétence jouent un rôle important dans l'activité de l'Anah : elles accordent plus de 46 % des aides aux propriétaires.

Les Programmes locaux d'amélioration de l'habitat

  • 71 % des logements de 2016 ont été subventionnés dans le cadre d'opérations programmés. Le nombre de programmes vivants sur l'année a considérablement augmenté depuis 2015 (de 742 programmes en 2015 à 886 en 2016).
  • Les aides à l'ingénierie représentent un montant total de 52,2 M€ dont 14,5 M€ pour le Fart. Elles augmentent de 4,7 M€, accompagnant le développement de nouveaux programmes mis en oeuvre en 2016.
 Type de programmes Nombre de programmes Nombre de logements Montant des aides Anah (en M€)Montant des aides Fart (en M€)

Opérations programmées d'amélioration de l'habitat (Opah)

260 9 249 70,112,5
Opah - Revitalisation Rurale 36 1 063 7,81,5
Opah - Renouvellement Urbain 125 2 927 40,63,7
Opah - Centres-bourgs 12 121 1,50,1
Programmes d'intérêt général (PIG) et autres 346 25 924 198,436,3
Opah Copropriétés dégradées et plans de sauvegarde 107 10 421 40,12,8
TOTAL 886 49 705
358,556,9

Les résultats régionaux

Régions Montant des aides Anah à l'ingénierie (en M€) Montant des aides Anah aux travaux (en M€) Montant des aides Fart aux travaux et à l'ingénierie (en M€) Total des aides (en M€) Nombre de logements
Auvergne Rhône-Alpes 4,73 59,07 9,28 73,08 7 870
Bourgogne Franche-Comté 1,18 23,51 4,63 29,33 3 586
Bretagne 1,70 30,22 6,15 38,07 4 806
Centre-Val de Loire 0,62 14,80 2,53 17,95 2 664
Corse 0,32 3,26 0,35 3,94 349
Outre-Mer 0,46 1,04 0 1,50 77
Grand Est 3,21 48,94 10,23 62,38 7 079
Hauts-de-France 4,03 44,22 8,08 56,33 4 972
Île-de-France 6,51 62,35 7,91 76,77 14 849
Normandie 1,05 20,10 4,0 25,15 2 889
Nouvelle-Aquitaine 5,30 51,07 8,86 65,23 6 244
Occitanie 4,76 56,21 9,48 70,45 7 195
Pays de la Loire 1,53 26,80 5,53 33,86 4 584
Provence-Alpes-Côte d'Azur 2,28 22,66 2,96 27,9 2,605
Total 37,68 464,25 79,99 581,94 69 769