Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Opérateurs de conseil et d'études, les clés pour travailler avec l'ANAH

Travailler avec l'Anah

Photo 123RF

L’Anah aide les propriétaires privés à financer la rénovation de leurs logements. Ces aides peuvent être attribuées dans le cadre de dispositifs d’intervention mis en place conjointement avec les communes, les "opérations programmées".


Dans ce cadre vous intervenez pour des prestations d’assistance à maitrise d’ouvrage ou pour la réalisation de différentes études pré-opérationnelles auprès des collectivités. L’assistance à maitrise d’ouvrage s’exerce auprès des particuliers qui ont déposé des demandes d’aides. En opération programmée, elle est réalisée aussi auprès des collectivités territoriales maitres d’ouvrages.

Toutes ces prestations d’ingénierie sont en partie financées par l’Anah. En 2013 et 2014, ces aides ont ainsi représenté environ 40 millions d’euros par an.

Des compétences pour une approche globale

Les compétences nécessaires pour travailler avec l’Anah sont larges. Elles portent sur la globalité d’un projet, en partant des besoins constatés sur :

  • l’état des logements : vétusté, performance énergétique, sécurité des installations et des équipements ;
  • les souhaits d’amélioration des occupants : adaptation au vieillissement, régulation des dépenses en énergie, domotique… ;
  • la capacité de financement des ménages ;
  • la nécessité de soutien en vue d’une réinsertion sociale.

Des compétences techniques pour la réalisation des différents diagnostics

Vous devez disposer des qualifications nécessaires pour bâtir un projet sur des données objectives :

  • rapports d'évaluation de la dégradation de l'habitat et de l'insalubrité ;
  • diagnostics d’adaptation des logements à la perte d’autonomie des personnes ;
  • diagnostics et évaluations énergétiques.

Accompagner les particuliers bénéficiaires des aides de l'Anah

Vos qualifications vous permettent notamment d’aider les bénéficiaires à :

  • connaître les dispositifs d’aide pour définir un projet répondant à leurs besoins (efficacité énergétique, lutte contre l’insalubrité, adaptation à la perte d’autonomie…) ;
  • conseiller les propriétaires ;
  • comprendre quels travaux sont utiles en fonction de la finalité du projet ;
  • constituer des dossiers administratifs auprès des organismes financeurs en répondant aux exigences techniques sur le choix des entreprises (qualification, fiabilité et savoir-faire). 

Vous devez également assurer le suivi technique du chantier, vérifier la bonne exécution des travaux et le versement des aides.

Accompagner les collectivités maîtres d'ouvrage

Vous devez aussi être en mesure de conseiller les maîtres d’ouvrage sur :

  • la capacité à atteindre leurs objectifs avec le programme retenu ainsi que sa faisabilité et sa réalisation opérationnelle (calibrage par type de programme, pertinence du périmètre, complexité des opérations…) ;
  • les difficultés constatées et les solutions efficaces pour y remédier (classement des copropriétés en difficultés, accompagnement social nécessaire, médiation et appui juridique…).