Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Presse

Intervention publique en habitat privé: l’Anah et la Caisse des Dépôts signent une convention pour renforcer leurs actions communes

- Communiqué de presse

Photo Gilles Lefrancq

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) et la Caisse des Dépôts entretiennent un partenariat de longue date en faveur de l’optimisation des politiques locales d’intervention publique en habitat privé.

Avec cette nouvelle convention quinquennale (2016-2020) signée, le 25 octobre dernier, l’Anah et la Caisse des Dépôts réaffirment un nouveau partenariat opérationnel afin de répondre aux besoins des collectivités locales.

Cette nouvelle convention va permettre de :

1.       poursuivre et amplifier les actions visant à développer et faciliter les interventions de requalification des quartiers anciens en territoire rural et urbain ;

2.       soutenir le développement de nouveaux investissements au service du développement local ou des quartiers anciens, en particulier les centres villes ;

3.       favoriser l’émergence de nouveaux montages financiers pour l’ingénierie et les travaux, dans les copropriétés fragiles ou en difficulté.

La Caisse des Dépôts pourra intervenir avec l’Anah auprès des collectivités locales, en co-  financement, des études pré-opérationnelles et d’ingénierie. Ces aides seront accordées selon des critères propres à chacun des deux établissements :

  • pour l’Anah, il s’agira de projets de revitalisation ;
  • pour la Caisse des Dépôts, les crédits d’investissement seront destinés à favoriser le développement et l’investissement économique dans les quartiers et centres-bourgs.

Des conventions du programme de revitalisation centres-bourgs font d’ores et déjà état de ces co-financements.

Cette nouvelle convention formalise les échanges d’informations et d’expériences entre les parties, sur des sujets stratégiques et prospectifs, relatifs au renforcement de l’offre de logements, de commerces et visant à améliorer l’attractivité territoriale.

Un comité de pilotage se réunira une fois par an pour suivre la mise en œuvre de la convention. Il permettra de recenser les actions et projets soutenus en commun.