Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Presse

Avec près de 70 000 logements rénovés, l’activité globale reste soutenue en 2016.

- Communiqué de presse

En matière de lutte contre la précarité énergétique, le programme Habiter Mieux a permis de rénover près de 41 000 logements.

Ce résultat, étroitement lié au temps nécessaire pour informer et convaincre les ménages, est en-deçà de l’objectif rehaussé à 70 000 logements annoncé en mars 2016 par la ministre du logement et de l’habitat durable. Mais grâce aux moyens mobilisés, la trajectoire de ce programme en faveur de la lutte contre la précarité énergétique reste dynamique et s’accélère. Pour le seul mois de décembre, 7 000 nouveaux dossiers ont été déposés, soit une augmentation de 17% par rapport au mois de décembre 2015.

Depuis sa relance en 2013, le programme Habiter Mieux a permis d’aider près de 200 000 ménages à réaliser des travaux leur permettant de sortir durablement de la précarité énergétique.

Sur 100 ménages propriétaires occupant, cette aide à la rénovation énergétique a été attribuée à 16 ménages aux revenus modestes et à 84 ménages aux revenus très modestes : ceux-ci ont bénéficié d’un montant moyen d’aide de 9 368 € pour un montant moyen de travaux éligibles de 18 825 €.

75% des logements rénovés ont fait l’objet de bouquets de travaux, permettant des gains énergétiques de 40% en moyenne.

L’activité de l’Anah sur ses autres axes d’intervention est conforme ou au-dessus des objectifs fixés par son contrat d’objectifs et de performance (2015-2017) :

- l’activité d’adaptation des logements à la perte d’autonomie de leurs occupants continue de répondre à une forte demande. Près de 18 000 logements ont été aménagés pour des personnes âgées et des personnes handicapées (15 783 logements en 2015) ;

- l’activité de redressement des copropriétés en difficulté est conforme à l’objectif avec 15 867 logements aidés (17 027 logements en 2015) ;

- l’activité de lutte contre l’habitat indigne et dégradé est conforme à l’objectif avec 10 074  logements rénovés (9 573 en 2015) et 11,5 millions d’euros accordés aux maîtres d’ouvrage publics pour des opérations de résorption de l’habitat insalubre (11,2 millions d’euros en 2015) ;

- l’activité de production d’une offre sociale de logements dans le parc privé approche l’objectif avec 5 275 logements conventionnés ayant bénéficié de travaux de rénovation ( 4 705 logements en 2015)

- le soutien à l’humanisation des centres d’hébergement avec 6,2 millions d’euros permettant la rénovation de 23 centres accueillant des personnes sans abri.

Cette capacité d’intervention pour l’amélioration du parc privé de logements a permis d’engager un volume de travaux de 1,26 milliard d’euros, soit l’équivalent de 21 000 emplois créés ou préservés.
En 2017, l'Anah dispose d’un budget de 823,1 millions d’euros auquel s’ajoutent 185 millions d’euros du Fonds d’aide à la rénovation thermique (FART). L’objectif de l’Anah sera la rénovation de 127 000 logements dont 100 000 au titre de la rénovation énergétique.

Le programme Habiter Mieux s’ouvre aux copropriétés fragiles ce qui permettra de toucher davantage de ménages dans les secteurs urbains, avec une aide spécifique destinée aux syndicats de copropriétaires pour faciliter leur décision collective d'engager des travaux.  

Contrat d’objectifs et de performance 2015-2017
Rappel des objectifs 2016 par axe d’intervention
(en nombre de logements rénovés)

Lutter contre l'habitat indigne et très dégradé :
objectif : 10 950
réalisé : 10 074

Lutter contre la précarité énergétique
objectif : 45 000 porté à 50 000 puis à 70 000 logements
réalisé : 40 726

Aider au redressement des copropriétés dégradées
objectif : 15 000
réalisé : 15 867

Adapter les logements à la perte d'autonomie et aux handicaps
objectif : 15 000
réalisé : 17 815

Développer l'accès au logement des personnes modestes par la production
d'un parc de logements à vocation sociale
objectif : 4 450 porté à 6 000
réalisé : 5 226

 

 

 

pour aller plus loin