Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Trois questions à Blanche Guillemot, directrice générale de l'Anah, sur le Cop

Le Contrat d’objectifs et de performance (Cop) a été signé le 1er juillet 2015. Adopté au Conseil d’administration de l’Anah du 18 mars 2015, il fixe les objectifs de l’Agence pour les trois prochaines années.

Qu’est-ce qu’un contrat d’objectifs et de performance ? Comment celui de l’Anah a-t-il été élaboré ?

Le Cop est l’outil classique développé par l’État pour le pilotage stratégique de ses opérateurs, généralisé par une circulaire du Premier ministre en 2010. Le travail d’élaboration de ce contrat pour l’Anah a été mené durant le second semestre 2014, en lien avec les ministères de tutelle de l’Agence. Cette démarche a été conduite par les équipes de l’Anah, fortement mobilisées, sous la responsabilité des deux directeurs généraux adjoints, Christian Mourougane et Jacques Berger. Des représentants des territoires ont également été associés à ces travaux.

Quels sont les principaux objectifs fixés à l’Anah dans ce contrat ?

Les missions traditionnelles de l’Agence sont réaffirmées : lutte contre l’habitat indigne et la précarité énergétique, adaptation du logement à la perte d’autonomie, aides aux copropriétés en difficulté et accès au logement des personnes en difficulté. Ce contrat permet de fixer un cadre clair et stable à l’action de l’Anah pour 2015-2017.

Le contrat vise également la modernisation de l’Agence à travers, notamment, un projet ambitieux de dématérialisation. L’accès aux aides ainsi que l’instruction et le paiement par les délégations locales se trouvera ainsi simplifié. Moderniser, c’est aussi mieux partager, avec les collectivités qui portent les politiques dans les territoires, l’expertise et les outils mis à disposition par l’Anah. La certification des comptes et la sécurisation des politiques de contrôle dans une démarche globale de maîtrise des risques participeront également à cet objectif de modernisation. Par ailleurs, dans le but de renforcer l’efficacité des outils et des aides, l'Anah s'engagera plus fortement en faveur du développement de l’évaluation de ses actions.

Comment sera assuré le suivi de la mise en œuvre du Cop ?

Dix-huit objectifs, déclinés sous la forme de différents projets, sont fixés par le Cop. Des pilotes ont été désignés pour chaque objectif et chaque projet. Ils rendront compte de l’avancée de ces travaux au sein du comité de direction de l’Agence, qui se réunit cinq fois par an. En outre, chaque année en juin, un bilan global sera présenté au conseil d’administration de l’Anah.