Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Service civique : des volontaires engagés pour l’amélioration de l’habitat

Photo Cyril Chigot

Les missions de service civique constituent un renfort potentiel aux politiques publiques d’intervention sur l’habitat privé. Un constat qui a conduit l’Anah et l’Agence du Service Civique à nouer un partenariat.

 

Leur mission arrive à son terme : Théo Christophe et Mélany Labruyère s’apprêtent à quitter le bus pédagogique dans lequel ils ont sillonné pendant un an le département de Meurthe-et-Moselle. Ces deux jeunes ingénieurs ont été recrutés comme volontaires en service civique par le Conseil départemental, pour monter de A à Z un projet innovant : partir à la rencontre de publics variés pour expliquer les gestes simples qui réduisent la facture énergétique.

Un bilan très positif

Responsable du service Habitat au sein du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Sandrine Gegout est la tutrice des deux volontaires. Elle tire un bilan très positif de cette expérience, qu’elle prévoit d’ailleurs de renouveler : "C’est motivant pour des ménages en précarité énergétique d’avoir des jeunes dynamiques en face d’eux. Le dispositif du service civique participe à la politique éducative du département. D’autre part, l’action des jeunes au quotidien permet de tester des actions socialement innovantes, comme ce bus pédagogique, qui constitue une nouvelle façon d’intervenir sur le terrain". Le Conseil départemental accueille chaque année entre 80 et 100 volontaires, qui mettent leur motivation au service de projets dans tous les domaines d’action.

Un partenariat avec l’Agence du Service Civique

Un renfort précieux, notamment dans le cadre des politiques publiques d’intervention sur l’habitat. Pour promouvoir les volontariats comme ceux de Théo et Mélany, l’Anah et l’Agence du Service Civique ont signé en 2016 une convention de partenariat relative à l’habitat privé. Parmi les missions pouvant être réalisées dans ce cadre : l’animation autour de projets de renouvellement urbain, la sensibilisation du public à la rénovation énergétique ou l’action contre l’habitat très dégradé. Les deux agences s’engagent à mobiliser leurs différents réseaux, dont les collectivités territoriales, pour multiplier le nombre de services civiques dans ce domaine.