Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Sedan : vers la revalorisation du centre-ville

Le 15 décembre dernier, Blanche Guillemot, directrice générale de l’Anah et Nicolas Grivel, directeur général de l’Anru, étaient ensemble à Sedan (Ardennes) pour engager officiellement une nouvelle étape dans la rénovation du centre-ville*. Aziza Ezzedgui, chargée de mission territoriale à l’Anah en détaille les enjeux.

Quelle est la situation du parc privé de logements à Sedan ?

La ville possède un fort intérêt patrimonial mais elle a subi de nombreux dommages lors des trois dernières guerres. De nombreux emplois industriels ont disparu et la zone fait face à une diminution de sa population. Le centre ancien concentre des situations de logements en souffrance et une proportion importante du bâti en mauvais état ou vacant. C’est pour répondre à ces problèmes de conditions d’habitabilité du centre-ville qu’un Programme de requalification du quartier ancien dégradé (PRQAD) a été signé en 2012 et qu’il se poursuit aujourd’hui par la signature d’un avenant. Auquel est adjoint le lancement d’une opération programmée de revitalisation urbaine (Opah-RU) soutenue par l’Anah.

En quoi va consister cette Opah-RU pour Sedan ?

Avant tout, elle va prendre en compte le travail déjà initié en faveur de l’habitat dans d’autres quartiers de la ville. Cela permet une bonne articulation des projets. C’est le cas pour les actions menées dans le cadre du programme de rénovation urbaine sur le quartier Torcy-Le Lac. Aussi, l’Opah-RU va permettre d’asseoir et accompagner le projet global du PNRQAD** inscrit dans le cœur de la ville, pour une revitalisation à terme du centre ancien. L’articulation des actions de l’Anah et de l’Anru à travers l’habitat est essentielle pour une bonne prise en compte des besoins à l’échelle de la ville.

Quels sont les engagements de l’Anah  pour cette opération ?

L’opération va permettre la réhabilitation de près de 200 logements, avec un traitement spécifique de l’habitat indigne à travers du recyclage foncier des immeubles les plus dégradés. L’Agence contribue à hauteur de 5,5 millions d’euros sur 5 ans pour un projet de 14 millions d’euros au total.


* Signatures d’une convention d’Opah de revitalisation urbaine (Opah-RU) et d’un avenant au Programme de requalification du quartier ancien dégradé (PRQAD) de Sedan.
** Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés.