Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Revitalisation des centres-bourgs : le rôle du chef de projet

Photo Bernard Jean

Pour chacun des 54 territoires lauréats du programme de revitalisation des centres-bourgs, un chef de projet a été nommé. Pour comprendre son rôle, nous avons interrogé Lionel Rami, chef de projet pour la rénovation urbaine et la revitalisation du centre-bourg de Lauzerte et du Pays de Serres en Quercy (Tarn-et-Garonne).

Quelle est votre vision du rôle de chef de projet ?

Un chef de projet est un chef d'orchestre, à la fois rassembleur, médiateur, négociateur, gestionnaire… Il doit piloter le projet, coordonner les différents acteurs en les impliquant, et surtout donner le rythme pour impulser une dynamique territoriale durable. Mais ce programme est avant tout une aventure collective. Il est donc important d’être un bon communiquant, à l'écoute active des élus de toutes les communes de l'intercommunalité.                            

Comment travaillez-vous pour porter le projet, concernant l’ensemble des volets demandés dans la convention ?

Afin d’expliquer le projet aux membres de la communauté de communes et aux élus, j’ai mis en place une démarche de concertation. Il a fallu donner envie aux acteurs locaux de se l'approprier, en partageant le diagnostic de territoire, avec les élus et les acteurs socio-professionnels. Avec l'appui d'un bureau d'étude toulousain spécialisé en marketing territorial, nous avons conduit une démarche de co-construction et de co-production. Un groupe de travail a été constitué. Il a débouché sur l'organisation d'ateliers thématiques participatifs et un café-débat qui a réuni une quarantaine d'habitants. Cette démarche concertée nous permettra d'agir collectivement et d'aboutir rapidement à une vision commune pour l'avenir du territoire en déclinant des axes prioritaires d'intervention. En parallèle de cette réflexion de fond sur le devenir du territoire à l'échelle intercommunale, nous avons travaillé sur le projet à l'échelle du centre-bourg avec l'appui d'un bureau d'étude et avons formalisé un projet habitat, un projet urbain et une stratégie de revitalisation commerciale.

Quelles sont, selon vous, les conditions de réussite de votre mission et les qualités requises ?

Travailler en "mode projet" demande une méthode sans faille et un savant dosage entre autonomie et travail d'équipe, communication et action, chiffres et créativité. Il faut avoir le sens de l'analyse des risques, de la partie financière et du planning. L’appel à manifestation d’intérêt centre-bourg est une course de fond et d'endurance, à laquelle j'ai le plaisir de participer aux côtés des élus et de la population, mais qu'il faudra suivre sur le long terme pour arriver aux résultats escomptés. Le tandem élu-chef de projet est très important pour la réussite finale de l'opération.