Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Quai de Metz : un nouveau centre pour une vie plus digne

Photo Stephan Norsic

Dans le cadre du programme d’humanisation des structures d’hébergement, le CHRS Quai de Metz (Paris 19e) a été entièrement réhabilité grâce, notamment, aux aides de l’Anah. Visite guidée en vidéo.

Garantir un accueil digne des résidents : tel est l’esprit de la réhabilitation du Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) "Quai de Metz", opérée grâce aux aides de l’Anah. Situé à Paris (19e), cette structure, gérée par Emmaüs Solidarité, a été inaugurée le 27 juin dernier, en présence d’Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, et des représentants des différents financeurs*. Autrefois vétuste et mal ventilé, le CHRS Quai de Metz dispose aujourd’hui de 18 studios individuels. Les chambres ne donnent plus sur la rue mais sur un espace de circulation intérieure. Objectif : l’individualisation de l’hébergement avec, autant que possible, des points d’eau et des espaces de cuisine privatifs. "Tous les modules ont été conçus à l’identique : ils offrent une chambre, une salle de douche et une kitchenette/salle à manger/salon", explique l’architecte Blanche de la Taste. Une réflexion autour du projet social du centre a également été menée. "Ce qui a débouché sur l’ouverture du CHRS à la mixité : auparavant, il n’accueillait que des hommes isolés de 18 à 40 ans", explique Véronique Giacobino, chargée de mission territoriale et du suivi du programme d’humanisation à l’Anah.

"Un cadre propice pour reprendre les rênes de sa vie"

Avoir une clé, pouvoir se cuisiner des petits plats, recevoir des amis… Le nouveau centre garantit aujourd’hui aux résidents la sécurité, l’intimité et la dignité. "Ici, je peux me reposer, prendre soin de moi, et surtout inviter des gens, à commencer par ma voisine avec qui je suis devenue amie. C’est important, ça !", confie, tout sourire, Maïmouna Barry, résidente depuis 8 mois. Lieux de transition pour une réinsertion sociale et professionnelle, les CHRS accueillent les personnes connaissant de grandes difficultés économiques et sociales. "Une chose est sûre : ce centre intégralement repensé est un cadre propice pour reprendre les rênes de sa vie », souligne Jean Souleyreau, directeur de territoire Emmaüs Solidarités (19e et 20e arrondissements de Paris ainsi que Seine-Saint-Denis).

Découvrez le nouveau CHRS Quai de Metz en vidéo en cliquant ici

* Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris chargé du logement et de l'hébergement d'urgence, Bruno Rousseau, directeur général de Résidences sociales de France, Marie de Laubier, directrice des relations générales du Groupe Saint-Gobain, et Blanche Guillemot, directrice générale de l’Anah.