Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Provence-Alpes-Côte d’Azur : un référent au service des copropriétés fragiles ou en difficulté

Photo Stephan Norsic

La Provence-Alpes-Côte d’Azur détient un triste record. La région méditerranéenne compte près d’un quart des copropriétés dégradées de France, avec 23 540 sites représentant plus de 200 000 logements*. Pour inverser la tendance, l’État renforce son action avec la nomination d’un référent régional en charge de ces questions.

Mathieu Fechtmeister, 37 ans, a pris ses fonctions en juin 2015 au sein de la Dreal PACA, à Marseille. Sa première mission ? "Réaliser une cartographie précise des copropriétés en difficulté. L’enjeu est de recenser leurs besoins, prévenir les dégradations du bâti, prioriser les financements", répond ce juriste de formation, tout droit venu du ministère de l’Écologie. Les résultats de cette étude statistique régionale sont attendus pour partie en fin d’année.
Sur le terrain, Mathieu s’attache également à tisser un réseau de référents locaux au sein des délégations locales, collectivités et professionnels concernés : "Dans l'immédiat, il s’agit d’accompagner les acteurs, diffuser les outils de prévention de l’Anah pour renforcer les actions publiques à destination des copropriétés fragiles".

Un an après son arrivée, l’heure est au premier bilan. "Mathieu développe une connaissance très fine des spécificités régionales et des acteurs, leur apporte des réponses concrètes. C’est aussi un relais du pôle national copropriété de l’Anah" estime Isabelle Trétout, chef de l’unité qualité des bâtiments à la Dreal PACA. Un bilan positif, en somme. Sans oublier que l’initiative s’inscrit pleinement dans l’esprit du plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté, lancé en octobre 2015 et piloté par l’Anah.


* Données Filocom 2013