Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Précarité énergétique : des facteurs pour Habiter Mieux

Photo Cyril Chigot

L’Anah diversifie ses partenariats afin de rentrer en contact avec les ménages pour promouvoir son offre Habiter Mieux. À Vihiers, dans le Maine-et-Loire, ce sont les facteurs qui sont mobilisés pour cette prospection.

Des facteurs qui "distribuent" l’offre Habiter Mieux : c’est le principe d’une expérimentation menée de janvier à mars 2017 par l’Anah à Vihiers (49), en partenariat avec La Poste. Les postiers étaient ainsi chargés d’une mission de prospection et de sensibilisation aux enjeux et aux dispositifs de rénovation énergétique. "Après l’envoi d’un courrier d’information, le facteur réalise une visite à domicile des ménages ciblés et détaille le programme Habiter Mieux. Nous avons misé sur cette stratégie différente, complémentaire aux outils de communication classique, qui consiste à aller directement à la rencontre des ménages potentiellement concernés", explique Géraldine Guyon, chef de service Habitat Urbanisme à la direction des Territoires du conseil départemental.

Des résultats encourageants

Un dispositif qui capitalise sur l’image positive des facteurs, qui bénéficient de la confiance des habitants… et qui ont donc leur oreille. Autre atout : ils connaissent bien les habitants, et sont à même de détecter ceux qui souffrent de précarité énergétique. Autant d’éléments qui contribuent au succès de l’expérimentation : "Ce partenariat a permis un apport significatif de nouveaux dossiers qui nous rapproche de nos objectifs. En 2017, nous avons conclu environ 500 dossiers Habiter Mieux, pour un objectif annuel de 660", analyse Gilles Leroy, secrétaire départemental en charge de l’habitat. Le dispositif s’inscrit dans la volonté de l’Anah d'innover dans la diffusion de son offre Habiter Mieux.