Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Perpignan : l’action de l’Anah pour le renouvellement urbain

Le 21 décembre 2015, réunis à Perpignan, les représentants de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru), de l’Anah, de la Caisse des Dépôts, de l’Etat, de la commune et de l’agglomération ont signé le protocole de préfiguration des projets prévus dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). L’intervention sur le parc privé du centre ancien, très dégradé, va mobiliser des moyens financiers importants.

Un des quartiers du centre-ville, Saint-Jean, a d’ores et déjà été réhabilité de façon importante et durable. Les interventions sur la ville de Perpignan ont bénéficié ces dix dernières années de près de 90 millions d'euros de subvention de l’Anru et d’environ 17 millions d'euros de l’Anah. L’action publique doit être poursuivie dans le centre ancien. Ce centre ancien, à valeur patrimoniale, est en effet habité par une population en situation sociale difficile dans un parc de logements privés fortement dégradé. Les nouveaux projets devront redonner des conditions d’habitat digne à ses habitants et renforcer l’attractivité du centre-ville.

Le protocole signé comporte les grandes orientations du futur plan d’action. Elles auront à être validées par un programme d’études et de travaux. L'Anah financera des études préalables et continuera à participer aux actions opérationnelles, qu’elle renforcera. L’Agence poursuivra ainsi l'intervention déjà engagée sur cinq îlots d’habitation du centre ancien, et relevant des procédures de résorption de l’habitat indigne (RHI). La suite du programme de rénovation urbaine sera traitée par l'Anru.