Accès rapide : contenu | navigation | recherche |

ANAH – Agence nationale de l’habitat

Une réponse territoriale aux enjeux de l'habitat privé
Accessibilité  
ImprimerEnvoyer

Moment Pro Initiative Copropriétés : créer une communauté d’expertise et de partage

Le premier Moment Pro Initiative Copropriétés a rassemblé près d'une centaine de participants le 29 mars dernier, en présence de Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement.

En octobre 2018, le ministre chargé de la Ville et du Logement Julien Denormandie a lancé le plan Initiative Copropriétés dont l’Anah est le pilote dans un objectif clair : faciliter la réhabilitation d’immeubles fragiles ou en difficulté. Le projet est ambitieux : "Il s’agit en effet de réhabiliter 56 000 logements dans 684 copropriétés en difficulté", a rappelé Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l’Anah en introduction. Près de six mois après le démarrage du plan, l’Agence a décidé de réunir les partenaires et les acteurs qui l’accompagnent dans le déploiement du plan lors d’un premier "Moment Pro" consacré à cette thématique.
"Tout l’enjeu est de créer une communauté d’expertise et de partage, a-t-elle souligné. Dans cette perspective, nous souhaitons permettre à nos partenaires de se rencontrer au moins une fois par an."

Un travail d’équipe

Les partenaires de l’Anah avaient tous répondu présents à cette journée riche en échanges. Le matin, l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), CDC Habitat, la Banque des Territoires, USH (Union sociale pour l’habitat) et Procivis ont présenté les outils – notamment financiers – qu’ils proposent dans le cadre d’Initiative Copropriétés. L’Anru a ainsi rappelé qu’elle consacrera 500 millions à ce projet. Le réseau immobilier Procivis, qui gère les crédits aux copropriétaires et aux copropriétés, a fait le point sur ses objectifs. D’ici à 2022, il accompagnera la rénovation de 25 000 logements dans des copropriétés fragiles et de 20 000 logements dans les copropriétés en difficulté. Des représentants de différents EPF (Établissement public foncier) et d'Action Logement étaient également présents.

Une stratégie évolutive

Construit à partir des projets de territoire, le plan Initiative Copropriétés "est totalement au service des collectivités", a rappelé Julien Denormandie. "Cette stratégie ne manquera pas d’évoluer afin de prendre en compte les sujets de réflexion qui apparaîtront pendant son application", a-t-il insisté. L'après-midi de travail a été consacrée à l'échange d'expériences, de bonnes pratiques et de démarches innovantes pour alimenter la réflexion dans les différents projets de redressement des copropriétés.

À l’occasion de cette journée d’échanges, un recueil d’outils et d’expériences a été présenté. Il recense les dispositifs visant à accompagner les interventions locales en faveur du traitement et du redressement des copropriétés très dégradées, en difficulté ou fragiles dans le cadre du plan Initiative Copropriétés.   

Lire le communiqué de presse