Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Logement d’abord : une nouvelle convention pour "mieux louer"

Photo de Raphaël Briot

En présence du secrétaire d’État, Julien Denormandie, Nexity, l’Anah et la Dihal ont conclu le 11 juillet un partenariat innovant pour contribuer à la production de logements à loyers abordables en faveur des personnes en situation précaire.

Cette convention tripartite s’inscrit dans le plan quinquennal Logement d’abord, piloté par la Délégation interministérielle à l’hébergement et l’accès au logement (Dihal). Cette alliance inédite permet à l’Anah et à la Dihal d’accompagner et de conseiller les collaborateurs du premier groupe immobilier français Nexity à mieux faire connaître à ses clients, propriétaires bailleurs, les dispositifs publics disponibles en matière d’intermédiation locative comme Solibail (lien) et Louez Solidaire à Paris (lien) et les offres de l’Anah proposées aux propriétaires bailleurs du parc privé.

Proposer des logements à loyers très abordables

L’objectif ? Mobiliser au maximum le parc privé pour proposer des logements à loyers très abordables à des personnes en situation de très grande précarité. Les dispositifs pour le faire existent : le conventionnement de loyers donnant droit à des abattements fiscaux, la prime d’intermédiation locative. Mais il faut savoir convaincre les propriétaires bailleurs de les choisir pour mettre leur bien en location. L’Anah mobilisera l’ensemble de ses délégations locales afin de faciliter la coopération entre les réseaux et la prise en charge des dossiers proposés par Nexity. 

Le groupe Nexity s’engage, quant à lui, à inclure dans sa production annuelle de logements plusieurs projets de pensions de famille pour les personnes isolées en situation d’exclusion. Nexity assurera la promotion de ce type de logements auprès des élus et des aménageurs qui la sollicitent pour leur programme de construction et/ou d’aménagement. La production des pensions de famille se fera en lien avec les associations et fédérations gestionnaires de tels lieux, notamment la Fondation Abbé Pierre, Habitat et Humanisme, Aurore et l’Unafo.