Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Les nouvelles copropriétés sont-elles vraiment durables ?

Le 10 avril 2015, les 3èmes rencontres nationales du Forum des Politiques de l’Habitat Privé ont eu pour thème les copropriétés durables. Ces rencontres ont fait dialoguer les concepteurs/constructeurs de nouvelles copropriétés et les praticiens de la réhabilitation des copropriétés existantes.

Dès leur conception, des copropriétés peuvent receler des risques de dysfonctionnements futurs. Pour rendre ces copropriétés durables, les acteurs locaux agissent de deux manières : par la réduction de la taille des structures et par la pédagogie. Les échanges ont mis en valeur des copropriétés durables conçues pour respecter une logique de performance énergétique et d’implication de leurs occupants.

La communauté d'agglomération Plaine Commune (Seine-Saint-Denis) crée uniquement de petites entités de moins de cinquante logements. La ville de Cergy (Val-d’Oise) axe sa stratégie sur la co-construction avec les promoteurs et l’accompagnement des copropriétaires. Pour l’écoquartier des Docks, la ville de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) a monté une maison des projets. Elle permet d’organiser des échanges réguliers avec ses futurs habitants et ceux des quartiers voisins.

Le mode de fonctionnement très mutualisé des copropriétés crée parfois des incompréhensions. Le copropriétaire gagne en services à moindre coût mais il en devient dépendant (parking partagé, raccordement au chauffage urbain…). Certains intervenants ont réinterrogé l’outil de règlementation des copropriétés. Ils ont aussi plaidé pour un changement de modèle de gouvernance pour une meilleure circulation de l’information.