Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Les actions de l’Anah renforcées et renouvelées en 2014

Dominique Braye, président de l’Anah, et Isabelle Rougier, directrice générale, ont présenté le bilan des actions menées en 2013 ainsi que la feuille de route de l’Agence pour l’année 2014, lors de la cérémonie des vœux qui s’est tenue le 21 janvier.

 

Cette feuille de route contient les orientations suivantes :

  • la poursuite de la montée en charge du programme Habiter Mieux, désormais porté par la dynamique du plan « J'éco-rénove, j’économise » et plus globalement, l’implication dans les différents volets du plan de rénovation énergétique des logements (animation des professionnels, « guichet unique ») ;
  • une coordination plus étroite avec la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) dans la suite des préconisations rendues fin 2013 et une intervention plus soutenue de l’Anah pour l’adaptation des logements à la perte d’autonomie en cohérence avec l’objectif du Président de la République d’adapter 80 000 logements d’ici 2017 ;
  • enfin, un rôle accru de l’Agence comme opérateur de l’égalité des territoires à travers le réinvestissement des quartiers anciens dégradés et l’intervention sur les copropriétés dégradées.

Ce rôle s’exercera en direction des territoires ultramarins où l’Anah souhaite continuer à renforcer son intervention en matière de lutte contre l’habitat indigne. L’Agence s’impliquera également fortement dans le programme de revitalisation rurale, en cours d’élaboration, qui vise à remédier à la déqualification d’un nombre croissant de centres bourgs de zone rurale ou périurbaine. Enfin, elle s’investira dans l’élaboration des contrats de ville et des projets de rénovation urbaine qui incluent un volet requalification du parc ancien dégradé et de redressement des copropriétés en difficulté.

Dominique Braye est par ailleurs revenu sur les points marquants des quatre années de sa présidence, qui illustrent la mutation engagée par l’Agence.

Son arrivée a en effet coïncidé avec le lancement de la réforme du régime des aides, qui a fait entrer l’Agence dans une logique de projet, et non plus de « guichet », vis-à-vis de ses aides aux particuliers. Il s’agit désormais d’identifier précisément leurs besoins de travaux et de les aider à reformuler, si nécessaire, leurs projets afin qu’ils soient en phase avec les politiques publiques portées par l’Anah.

L’une des concrétisations emblématiques de cette évolution aura été le programme Habiter Mieux de lutte contre la précarité énergétique. Le Président de l’Anah a souligné les résultats exceptionnels obtenus et a souhaité adresser, à cette occasion, « un remerciement particulier à tous ceux qui se sont mobilisés en 2013 au sein de l’Agence et dans les territoires pour que les nouvelles inflexions apportées se concrétisent rapidement ».

Dominique Braye s’est enfin félicité des suites données aux préconisations de son rapport sur les copropriétés en difficulté remis en 2012 et a rappelé la mission essentielle jouée par l’Anah dans ce domaine pour accompagner les acteurs locaux dans l’identification et la résolution des difficultés. Il a aussi souligné que de plus en plus de collectivités s’engageaient dans les dispositifs de prévention préconisés par l’Agence.