Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Registre national d’immatriculation des copropriétés : l’annuaire bientôt consultable

Lancé en novembre, le registre national d’immatriculation des copropriétés compte déjà 30 000 copropriétés immatriculées en sept mois. D’ici l’été, les particuliers pourront consulter l’annuaire.

 

L’objectif du registre national d’immatriculation des copropriétés est de recenser l’ensemble du parc des copropriétés en France et de connaître son état. "Ce recensement va nous permettre de comprendre comment une copropriété qui fonctionne bien vient à se fragiliser puis à se dégrader" explique Pierre Sitko, directeur du registre à l’Anah.

C’est au syndic d’effectuer cette procédure soit directement en ligne sur le site www.registre-coproprietes.gouv.fr, soit en transférant les données à partir de son logiciel de gestion (webservice). Les immeubles de plus de 50 lots devront être immatriculés d’ici fin 2017, les plus petits d’ici fin 2018.

Des syndics qui jouent le jeu

"Depuis l’ouverture du registre il y a sept mois, les syndics plébiscitent la simplicité de saisie et d’utilisation et jouent vraiment le jeu. Fin décembre 2016, le registre comptait 4 437 copropriétés, puis 23 360 à fin avril. Aujourd’hui, 30 000 copropriétés sont immatriculées, soit un rythme de 350 par jour" se réjouit Pierre Sitko.

Un annuaire bientôt consultable

Les particuliers qui souhaitent se renseigner avant d’acheter pourront consulter l’annuaire du registre fin juin 2017 (avec comme données le nom, l'adresse et le numéro d'immatriculation de la copropriété). Un panorama agrégé sera également mis en ligne à l'automne avec une répartition géographique, organisationnelle et financière. Enfin, les collectivités territoriales pourront également accéder aux données brutes de leur territoire dès cet été et effectuer des études statistiques.