Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Haute-Garonne : coup d’accélérateur pour les travaux urgents

Photo A. Lebon

En Haute-Garonne, l’Anah a considérablement réduit les délais de traitement des dossiers de travaux urgents liés à l’adaptation du logement. Un gain de temps précieux pour les publics les plus fragiles.

 

Dans le cadre de sa stratégie nationale de simplification des procédures entamée en 2016, l’Anah et ses partenaires* ont testé en Haute-Garonne des nouvelles mesures pour réduire les délais d’instruction et d’agrément des dossiers de travaux urgents. "Nous avons ciblé les demandes liées au maintien à domicile des personnes dont l’état de santé se dégrade soudainement, à la lutte contre la précarité énergétique, à l’insalubrité", détaille Peggy Max, adjointe à la cheffe d’unité Habitat privé et lutte contre l’habitat indigne, à la DDT** de Haute-Garonne.

Parmi ces nouvelles "bonnes pratiques" figurent par exemple la simplification des formulaires, les visites de l’opérateur dans les 72 heures, l’autorisation anticipée de lancement des travaux, etc. Résultat de cette expérimentation ? Les dossiers sont agréés en deux à trois semaines, contre environ trois mois par le passé. "Nous pouvons faire encore mieux, notre marge de progression est importante. C’est une réelle avancée pour les bénéficiaires", estime Peggy Max. Fort de ce succès en Haute-Garonne, le traitement accéléré des dossiers de travaux urgents se déploie progressivement en France.


* Urbanis, Toulouse Métropole, Conseil départemental de la Haute-Garonne.
** Direction départementale des territoires.

L'ACTUALITÉ EN IMAGES

Du dossier urgent à la réalisation des travaux