Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Forum européen de l'énergie : zoom sur les apports d'Habiter Mieux

Photo Christophe Caudroy

Le Forum européen de l’énergie s’est tenu en mai à Paris sur le thème "R&D et innovations, moteurs de la transition énergétique". Le programme Habiter Mieux y a été présenté, et notamment son impact sur la diffusion des innovations dans le secteur de la rénovation énergétique.

Le Conseil français de l’énergie, à l’initiative de cet événement, est un organisme de recherche et d’échanges, commun aux grands acteurs de l’énergie. La 5e édition du Forum a été l’occasion de revenir sur les progrès effectués entre 2006 et 2013 dans le secteur de la rénovation énergétique, mais aussi sur les axes d’amélioration. Ce forum a montré que les stratégies industrielles de fabrication, de distribution des matériaux et des équipements ont permis une progression importante des performances des travaux. Pour l’isolation des murs, par exemple, la résistance thermique des matériaux recommandée est passée en quelques années de 2 m2.K/W à de 3.7 m2.K/W. En revanche, on constate que le nombre de logements rénovés à l’échelle nationale reste encore insuffisant, excepté pour les changements de fenêtres. Les retards concernent notamment l’isolation des murs ou les logements en copropriétés. Il reste également beaucoup à faire en matière de lutte contre la précarité énergétique.

Eric Lagandré, chargé de mission maîtrise de l’énergie à l’Anah, a rappelé lors de ce colloque la double réussite du programme Habiter mieux auprès des professionnels. Les entreprises ont dû améliorer, d’une part, leur argumentation technique. Pour respecter les objectifs de gain de performance attendus, elles doivent en effet dialoguer davantage avec les opérateurs d’ingénierie et d’accompagnement du programme. D’autre part, les artisans ont développé des habitudes de travail moins cloisonnées et sont encouragés à travailler en équipe.

Ces effets du programme Habiter Mieux sur les dynamiques professionnelles peuvent encore progresser concernant l’utilisation des énergies renouvelables et des pompes à chaleur, mais aussi la mobilisation d’une maîtrise d’œuvre organisée spécifiquement pour la rénovation énergétique des copropriétés en difficulté ou fragiles. Ce sont des enjeux forts qui vont mobiliser l’Anah dans les prochaines années.