Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Financement de travaux : la bonne Cartte® de Procivis

Photo Istock

Pour les propriétaires les plus modestes, le versement d’avances ou le financement du reste à charge peut être problématique. Focus sur des solutions développées par Procivis en Nouvelle-Aquitaine.

 

Grâce à la vente de son fonds de commerce, Joël Petrowski a pu acheter une maison à Cleyrac, une petite commune de Gironde. Malheureusement, les coûts de mise aux normes, incluant des travaux d’isolation, le remplacement de menuiseries et du chauffage, se sont avérés élevés. À quelques kilomètres de là, à Blasimon, Jean-Paul Biençant rencontrait des difficultés pour régler les factures d’énergie de son logement, mal isolé. Des situations requérant des travaux lourds, trop onéreux pour les deux propriétaires, malgré les aides de l’Anah.

Cartte®, une avance sur les subventions

Heureusement, tous deux ont pu bénéficier d’un coup de pouce grâce aux dispositifs proposés par la Région et Procivis. Ce réseau de sociétés anonymes coopératives travaille avec l’Anah depuis 2017 au développement de nouvelles offres de financement des travaux de rénovation énergétique, à destination des ménages modestes. En Nouvelle-Aquitaine, le dispositif Cartte® (Caisse d’avances pour la rénovation thermique et la transition énergétique) verse aux entreprises une avance sur les subventions pour pouvoir commencer les travaux. Depuis son lancement en 2015, il a permis de débloquer plus de 300 dossiers. "Sans cette aide, les chantiers étaient bloqués, d’autant plus qu’il s’agit de petites entreprises ne pouvant se permettre de grosses avances de trésorerie pour acheter le matériel", explique Laurence Combalié, chargée de mission à la Maison de l’Habitat et de l’Énergie du SIPHEM* qui s’est occupée des dossiers de MM. Biençant et Petrowski.

Des propriétaires ravis

Par ailleurs, le reste à charge de M. Petrowski a été intégralement couvert par un prêt à taux zéro de Procivis, permettant de lever les dernières réticences. M. Petrowski a notamment été équipé d’une pompe à chaleur performante, tandis que M. Biençant a reçu un nouveau système de chauffage, doublé de travaux d’isolation. Une issue dont se réjouissent les deux propriétaires, qui ont constaté une réelle amélioration de leur confort : "J’avais perdu l’habitude de chauffer ma maison, à cause des charges. Aujourd’hui, avec le chauffage par granulés et l’isolation, je redécouvre ce confort avec des coûts réduits !", conclut Jean-Paul Biençant.


* SIPHEM : Syndicat Interterritorial du Pays du Haut Entre-deux-Mers.