Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

En Bourgogne-Franche-Comté, le bâtiment se veut durable

Photo DR

Le Plan Bâtiment Durable Bourgogne-Franche-Comté a été signé en octobre par plusieurs partenaires, dont l’Anah. L’objectif : assurer la coopération des acteurs autour des questions d’efficacité énergétique de l’habitat.

 

Le Plan Bâtiment Durable rassemble les acteurs du bâtiment et de l’immobilier autour d’une mission commune : favoriser l’atteinte des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale du secteur. Depuis 2013, il se décline par des plans régionaux, dont la Bourgogne-Franche-Comté depuis quelques semaines.

Nouvelle région, nouveau plan

La Bourgogne et la Franche-Comté disposaient auparavant de plans régionaux distincts : restait à unifier leur gouvernance, leurs objectifs et leur pilotage dans le cadre de la fusion des deux régions.
À l’issue du sixième Congrès national du Bâtiment Durable, qui s’est tenu à Dijon-Chenôve le 6 octobre dernier, une charte de partenariat pour la mise en œuvre du Plan Bâtiment Durable régional a été signée par la Région, l’État, l’Ademe, l’Anah et le Plan Bâtiment Durable. Elle traduit l’engagement des signataires à mutualiser leur moyens et à coordonner leurs actions afin d’améliorer la lisibilité de l’action publique. Le plan régional prévoit notamment la mise en place d’un Service Public de l’efficacité énergétique pour assurer un conseil sur la rénovation énergétique à l’ensemble des particuliers.

Rénover l’habitat en priorité

L’objectif principal du plan ? Assurer la coopération des différents acteurs, dont l’Anah, autour de la rénovation de l’habitat, qui constitue une des priorités de la région. Le nouveau plan régional, qui devrait concentrer une bonne part de ses efforts à cet enjeu, s’appuie sur quatre grands axes pour les prochaines années : l’accompagnement social et technique des ménages, les financements, la mobilisation des professionnels et l’accompagnement des territoires.