Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

2018 : transformation et ambition

Photo Stephan Norsic

Lors de la cérémonie des vœux de l’Agence le 23 janvier, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, Nathalie Appéré et Valérie Mancret-Taylor, respectivement présidente et nouvelle directrice générale de l’Anah, ont annoncé les résultats positifs de 2017 et rappelé les objectifs ambitieux fixés à l’Anah pour 2018.

En 2017, l’Agence a connu une année très positive, avec un total de près de 250 000 logements rénovés. Pour Julien Denormandie, ce bilan est encourageant : "les objectifs 2017 atteints doivent être un tremplin pour 2018".
Pour Nathalie Appéré, "le gouvernement a réaffirmé sa confiance en l’Anah en assurant sa soutenabilité budgétaire et en faisant de l’Agence un des acteurs majeurs des politiques de l’habitat privé. 2018 est placée sous l’égide d’une nouvelle dynamique et d’objectifs ambitieux et à la portée de l’Agence".
L’Anah est fortement mobilisée pour mettre en œuvre la stratégie logement du Gouvernement. Pour ce faire, elle dispose pour 2018 d’un budget d’intervention de 799,2 millions d’euros, pour permettre la rénovation de 104 000 logements.

En ligne avec les objectifs gouvernementaux

En matière d’objectifs gouvernementaux, l’Anah contribue fortement aux Plans Climat et rénovation énergétique des bâtiments. Elle y œuvre grâce à son programme de résorption des passoires énergétiques, Habiter Mieux. Dans le cadre du plan Action cœur de ville, elle contribuera à la réhabilitation de l’habitat ancien dans les villes moyennes dévitalisées. Elle continuera également d’intervenir dans le cadre du plan Logement d’abord, en proposant des logements à loyers très maîtrisés.  
C’est dans ce contexte exigeant que l’Anah poursuivra la simplification de ses procédures, le développement de ses services en ligne et qu’elle s’engagera de façon renouvelée auprès de l’État au travers d’un nouveau Contrat d’objectifs et de performance.