Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Commercy : une ancienne friche militaire réaménagée pour faire revivre le centre-ville

Photo DR

Après la fermeture du 8ème Régiment d’infanterie, la ville de Commercy (Lorraine) a vu son centre ancien se dépeupler. La commune a su rebondir avec un projet de reconversion de l’ancienne friche militaire. Aujourd’hui, elle lance une opération programmée d’amélioration de l’habitat ciblée sur le centre-ville.

"La ville tournait beaucoup autour de ses militaires. Quand le 8ème Régiment d’infanterie est parti, en 2013, nous avions peur de subir une grande déprime démographique", explique Antoine Maffeïs, chef de projet revitalisation centre-bourg. Pour rebondir après le départ des militaires, Commercy a mis en place un Contrat de développement économique (CDE). Objectif : reconvertir l’ancienne friche militaire, située à l’entrée de la ville, en un pôle économique attractif. L’entreprise Safran Albany vient de s’y installer et devrait créer plus de 500 emplois. Le site accueille également un pôle de formation ainsi que des logements temporaires pour les stagiaires. Un éco-quartier devrait par ailleurs être créé entre l’ancienne friche militaire et le centre-ville.
Lauréate du programme centres-bourgs, Commercy mise désormais sur ce renouveau économique pour faire revivre son centre ancien. S’il est en effet très commerçant et dynamique, les logements eux, restent peu attractifs. "Ce sont des habitats anciens de petite taille et sombres", reconnaît le chef de projet. La population du centre-ville s’est précarisée et les familles ont préféré s’éloigner pour acheter de grands terrains, moins chers. Actuellement, près de 15% des logements sont vacants.

80% des aides Anah dédiées au centre-ville

La ville a donc lancé une Opah-CB* qui vise la rénovation de 220 logements sur l’ensemble de la communauté de communes, dont 158 dans le centre-ancien. "80% des aides de l’Anah seront dédiées au centre-ville. Nous menons un important travail pour sensibiliser les propriétaires, et notamment les bailleurs, pour qu’ils s’engagent dans des travaux."
L'opération, d'une durée de six ans, est financée à hauteur de 2 400 000 euros par l’Anah et 500 000 euros par la Communauté de communes et la Région. Commercy réfléchit en parallèle à lancer des aménagements urbains dans le centre-ville comme la requalification des places et des rues principales, la gestion des circulations et du stationnement et le réaménagement des friches urbaines. De quoi redonner l’envie aux familles de s’installer dans le centre-ville.
    
* Opération programmée d’amélioration de l’habitat - centre-bourg.