Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Cherbourg-en-Cotentin embarqué dans Action Cœur de ville

Photo Jerome Houyvet et Lumieresmarines.com

Signataire de la convention Action Cœur de ville le 22 septembre dernier, le port manchois souhaite profiter du plan gouvernemental pour amplifier les politiques d’attractivité amorcées depuis des années.

 

Première commune de la Manche en termes de population (83 000 habitants), Cherbourg-en-Cotentin est issue de la réunion, en 2016, de cinq communes. Depuis plusieurs années, l’ensemble de cette aire urbaine souffre d’une baisse démographique constante. D’où la signature, en septembre 2018, de la convention-cadre du plan Action Cœur de ville. "Il s’agit d’une ville moyenne qui se retrouve dans tous les objectifs du plan : attractivités résidentielle et commerciale, accessibilité du cœur de ville, conditions d'accès aux équipements, notamment par le numérique", constate Laurence Talvat, directrice générale adjointe du pôle Projets Urbains La Culture Environnement de Cherbourg-en-Cotentin. "La vacance de logements est élevée, notamment dans le centre historique, où elle peut atteindre 15 % dans certains îlots", complète Hugues-Mary Bremaud, responsable du service Habitat, Construction et Ville à la DDTM 1 de la Manche.

Poursuivre et amplifier les actions engagées

Les collectivités n’ont pourtant pas attendu le plan Action Cœur de ville pour agir : dès le milieu des années 90, elles engagent une série de politiques destinées à renforcer l’attractivité de l’agglomération. "Nous en sommes à notre deuxième Opah-RU 2 qui est pilotée aujourd’hui par la Communauté d’Agglomération Le Cotentin, et complétée par les outils coercitifs de RHI-Thirori 3, ce qui permet de maintenir dans la durée un rythme de réhabilitation soutenu, les besoins étant très importants", souligne Laurence Talvat. En parallèle, la collectivité a créé cette année une plateforme de rénovation énergétique, qui permet aux propriétaires de se renseigner et de bénéficier d'aides complémentaires. "Cherbourg-en-Cotentin a totalement intégré la logique Action Cœur de ville ; maintenant, l’idée est de prolonger et d’amplifier cet engagement", martèle Hugues-Mary Bremaud.

De nouvelles pistes

Si l’ensemble des actions en cours dans le domaine de l’habitat vont être poursuivies dans le cadre d’Action Cœur de ville, une série de nouvelles pistes est d’ores et déjà envisagée. "Par exemple, un partenariat avec Action Logement – auquel l’Anah sera associée – pour cofinancer, avec des entreprises, la rénovation de logements destinés à leurs nouveaux salariés", indique Laurence Talvat. L’amplification de la politique de  ravalement de façades dans le centre est également à l’étude. Autres pistes en réflexion : l’amélioration de l’action auprès des copropriétés et la création d’un dispositif de soutien à l’accession à la propriété. "Action Cœur de ville est une opportunité de rendre plus visibles les politiques que nous menons depuis des années", conclut Laurence Talvat.


1. Direction départementale des territoires et de la mer
2. Opération programmée d’amélioration de l’habitat de renouvellement urbain
3. Résorption de l’habitat insalubre irrémédiable ou dangereux et de restauration immobilière