Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Brest : un colloque sur le renouveau du parc immobilier

Les 28 et 29 novembre derniers neuf villes dites « reconstruites » ont organisé à Brest le colloque « pour un renouveau du parc immobilier des années 50-70 : de la prise de conscience à la stratégie ».

Pour préserver ou renouveler l’attractivité de ce parc construit juste après guerre, trois enjeux s’imposent aux acteurs de l’habitat : la requalification énergétique, la copropriété et les enjeux résidentiels urbains. Ce colloque a constitué un temps d’échanges et de réflexion sur les modalités de révision des approches, de la stratégie et des outils disponibles pour répondre à ces problématiques.

Partenaire de l’événement, l’Anah a participé à plusieurs séquences de ces journées. La table ronde d’ouverture sur le thème « attractivité résidentielle, énergie, copropriétés : défis et ambitions » a été l’occasion de rappeler que sur ce parc l’enjeu de rénovation énergétique se conjugue avec d’autres besoins de travaux. Une étude de l’Anah évalue entre 40 et 70 milliards d’euros le montant des travaux de parties communes qui seraient nécessaires, dans les 10 ans à venir, pour remettre à niveau le parc des années 50-80. Des leviers existent cependant pour convaincre les propriétaires les moins solvables, ou certains bailleurs, de réaliser des travaux, parmi lesquels les subventions de l’Anah récemment étendues et renforcées.

Lors de ce colloque, l’Anah a également pu présenter ses nouveaux dispositifs pour aider les collectivités à mettre en œuvre une action préventive : l'aide au repérage des copropriétés fragiles, à l’observation locale (le VOC : veille, observation des copropriétés) et les outils opérationnels préventifs (le POPAC : programme opérationnel de prévention et d’accompagnement des copropriétés).

Concernant les solutions de traitement des copropriétés dans les centres villes de la reconstruction, l’accent a été mis sur l’Opération Programmée pour l'Amélioration de l'Habitat Ancien et le Renouvellement Urbain (OPAH-RU) comme outil permettant d'agir de manière coordonnée à toutes les échelles du projet : l'urbain, l'immeuble (la copropriété), le logement et le ménage en mobilisant les outils incitatifs, coercitifs, mais également les outils destinés à la restructuration juridique et foncière des copropriétés de l'après-guerre.

Enfin, lors de la table ronde de clôture, l’Anah a confirmé sa participation à l'expérimentation du dispositif porté par la Société d'économie mixte de portage immobilier de Brest de tiers financement des travaux en parties communes de copropriété.