Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Barbezieux-Saint-Hilaire : en route vers la revitalisation commerciale du centre-bourg

Photo DR

La ville de Barbezieux-Saint-Hilaire en Charente (4 800 habitants) fait face à une hémorragie des commerces de son centre-ville. Pour y remédier, elle a développé, dans le cadre du programme AMI centres-bourgs, un programme ambitieux sur le commerce.

 

À Barbezieux, la vacance commerciale atteint 25 %, autant que celle des logements en hyper centre. Lauréate de l’AMI centres-bourgs, la ville a décidé de réagir. "Notre stratégie de requalification commerciale est globale. Elle comporte des actions sur le commerce, mais aussi son environnement : logements, espaces publics et services" précise André Meuraillon, maire de la commune.
Plusieurs initiatives ont vu le jour. Ma Boutique à l’Essai offre aux porteurs de projet commercial un loyer préférentiel. S’y ajoutent des services (banque, assurance, comptabilité) gratuits ou à tarif réduit. En outre, le e-commerce et une signalétique commerciale se mettent en place. Le label Village Étape, obtenu en 2015, contribue à cette dynamique positive.
Mais surtout, le maire est très satisfait de l’opération Boutiques Ephémères, lancée par l’Association des commerçants. Dès Noël 2016, sept boutiques et onze commerçants s’installent pour une durée limitée dans des locaux rénovés du centre-ville. Ouvertes pour un mois ou plus, elles leur permettent de tester la viabilité de leur activité. L’un d’eux a décidé de pérenniser son installation, deux autres l’envisagent sérieusement. Trois autres vagues de boutiques éphémères suivront cette année.

La ville impliquée aux côtés des commerçants

Pour animer le dispositif et alléger le travail de l’association de commerçants, un manager du commerce sera recruté par l’intercommunalité avec l’aide du FISAC 1. En complément, la ville réaménage les espaces publics et modernise les logements. Un parking en centre-ville de 100 places verra le jour en 2017. Un îlot de logements et commerces, en grande partie vacants, va être réhabilité en hyper centre.
Plusieurs leviers sont actionnés par la ville : PLU 2, AVAP 3, aides du FNADT 4, de l’Anah, du FISAC, de la Fondation du Patrimoine, de la Région, du Département de la Caisse des dépôts. Autres aides au programme, celles de la commune pour la rénovation des logements, façades et devantures. Avec des premiers résultats : trois investisseurs ont repris des logements et des locaux commerciaux du centre-bourg pour les rénover. Aux yeux d’André Meuraillon, le succès du programme tient aussi beaucoup à la participation de l’association des commerçants : "Leur implication est indispensable et nous les soutenons tant financièrement qu’en matière de communication."

(1)    Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce
(2)    Plan local d’urbanisme
(3)    Aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine
(4)    Fonds national d’aménagement et de développement du territoire