Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

Action Cœur de ville : Lunéville ouvre le bal

Photo de la Préfecture de Meurthe-et-Moselle

Le 7 juin dernier, la première convention du plan Action Cœur de ville a été signée à Lunéville (Meurthe-et-Moselle). Un programme ambitieux pour répondre à toutes les problématiques existantes…

 

Le début d’une longue série : Lunéville est la première des 222 villes lauréates du plan Action Cœur de ville à avoir signé la convention de partenariat en présence de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. Ce plan, qui vise à mobiliser tous les acteurs autour de la revitalisation des villes moyennes, est un cadre indispensable pour formaliser l’engagement des différents partenaires – dont l’Anah, la Région, l’Établissement Public Foncier de Lorraine ou l’Office Public de l’Habitat local – dans la redynamisation du centre-ville.

Renouveler une Opah-RU

Pour Lunéville, sous-préfecture lorraine de 19 900 habitants, la poursuite de la restauration du bâti est une des priorités dans un centre ancien classé "quartier en politique prioritaire de la ville" (QPV). "Nous constatons depuis plusieurs années une paupérisation du centre, cumulée à un vieillissement du parc privé et à une vacance croissante", explique Isabelle Rouyer-Vannier, chef du service Habitat et Constructions durables à la DDT* de Meurthe-et-Moselle. Une des premières mesures prévues dans le cadre de la convention est le renouvellement d’une Opah-RU**, menée de 2010 à 2015.

16 actions prévues

Mais les actions prévues répondent à des enjeux beaucoup plus larges, qui s’inscrivent dans les cinq grandes thématiques des contrats Action Cœur de ville. "L’aménagement de l’espace public, la redynamisation des commerces, la meilleure prise en compte des mobilités ou la valorisation du bâti présentant un caractère patrimonial sont autant de problématiques abordées", énumère Isabelle Rouyer-Vannier. Parmi les principaux chantiers prévus : la réouverture d’un cinéma en centre-ville et l’embellissement de l’hôtel abbatial de Saint-Rémy. Au total, 16 premières actions sont programmées sur cinq ans à Lunéville dans le cadre du plan national. Elles représentent un investissement de 27 millions d'euros, auquel l’Anah contribue à hauteur de 3 millions d’euros. D’autres actions pourraient également émerger pendant la phase d’initialisation de 18 mois. De quoi redonner la santé au centre-ville.

 

* Direction départementale des territoires
** Opération programmée d’amélioration de l’habitat