Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

À Limoges, une première copropriété fragile s’engage avec Habiter Mieux

Photo Soliha Limousin

Lancée au début de l'année 2017, l’aide Habiter Mieux - Copropriété permet de subventionner la rénovation énergétique des copropriétés, sous certaines conditions. Une première copropriété a franchi le pas à Limoges.

 

Dévalorisation des logements, charges locatives élevées, forte rotation des locataires… La copropriété de La Vialoube est confrontée à une série d’indicateurs problématiques malgré la bonne gestion du conseil syndical et du syndic. L’explication ? La faible performance énergétique de ce parc privé de 155 logements construit dans les années 60. Une situation au cœur des préoccupations du conseil syndical depuis deux ans, et à laquelle l'aide Habiter Mieux - Copropriété de l’Anah offre aujourd’hui une issue.

La moitié des travaux financés par les aides

Jean-Luc Barrière est le directeur de Soliha Limousin, opérateur de l’Anah qui joue le rôle d’assistant à maîtrise d’ouvrage auprès du syndicat de copropriétaires de La Vialoube. "L’Espace Info Énergie local (EIE) avait signalé ce nouveau dispositif de l’Anah au syndic", retrace Jean-Luc Barrière, "parce que le coût des travaux était dissuasif pour la copropriété. Le syndic et le conseil syndical ont immédiatement vu l’intérêt de cette aide pour emporter la décision : cumulée avec les subventions individuelles locales, l’aide Habiter Mieux - Copropriété permet de couvrir plus de la moitié des travaux de rénovation énergétique". Soliha est intervenue en réunion de copropriétaires et en assemblée générale pour exposer le fonctionnement de l’aide et le calcul prévisionnel de la subvention. Résultat : les travaux ont été votés en mai. "L’implication du syndic Cytia Durivaud et de quelques membres du conseil syndical a été déterminante", analyse Jean-Luc Barrière. "Ils ont travaillé main dans la main avec nous pour promouvoir le projet".

Sensibiliser de nouvelles copropriétés

La copropriété de La Vialoube mènera donc des travaux d’isolation et la réfection du système de ventilation. Une rénovation qui permettra d’enrayer la dévalorisation des logements. Quant à l’opérateur, il capitalise sur cette première expérience pour promouvoir le dispositif auprès de nouvelles copropriétés : "Nous préparons un atelier d’information avec l’Anah, l’ADIL* et l’EIE, à destination des syndics professionnels. Des copropriétaires de La Vialoube viendront témoigner à cette occasion", annonce Jean-Luc Barrière.

*ADIL : Agence départementale d’information sur le logement