Accès rapide : contenu | navigation | recherche |
Agence nationale de l'habitat (ANAH)
ImprimerEnvoyer
Actualités

2016 : ce qu'il y a de nouveau pour Habiter Mieux

Photo Christophe Caudroy

Avec pour la deuxième année consécutive un objectif de 50 000 logements rénovés, le programme Habiter Mieux* s’inscrit dans la dynamique de la transition énergétique. Il commence sa septième année d’existence avec quelques évolutions.

Première évolution pour les propriétaires occupants : la prime d’État qui valorise le gain énergétique obtenu après travaux est proportionnelle au montant des travaux à hauteur de 10 %. Elle est plafonnée à 2 000 € pour les ménages très modestes et à 1 600 € pour les modestes. Pour les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriétaires, elle reste forfaitaire et d’un montant de 1 500 €.

Seconde nouveauté : un crédit à taux zéro a été spécialement créé pour répondre aux besoins de financement du reste à charge des travaux. Il s’agit de l’Éco PTZ Habiter Mieux. Ce prêt sans intérêt pourra s’élever jusqu’à 20 000 € et sera versé dès le début des travaux. Il sera proposé par certains réseaux bancaires dans le courant du deuxième trimestre 2016.

Enfin le programme Habiter Mieux, qui s’adresse aux ménages modestes, est créateur des certificats d’économie d’énergie "précarité énergétique", instaurés par la loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte. L’Anah travaillera en 2016 avec les fournisseurs d'énergie pour mettre en oeuvre cette nouvelle disposition.

 

* Depuis son lancement, ce programme a permis de rénover plus de 150 000 logements partout en France. Le dispositif permet de financer les travaux de rénovation avec les aides aux travaux de l’Anah. Ce financement est complété par une prime d’État (Fart) dès lors que les travaux permettent un gain énergétique d’au moins 25 %.